Sociologie rurale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2587 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Sociologie rurale

← Est-ce que la production agricole est produite forcément en campagne ?

Plan

I- Différents modèles, unités de mode de production

II- L’histoire des campagnes et de la ruralité française

← Au 20ème siècle.

← Syndicalisme paysan, comment sont organisés les territoires français, comment on prend soin de l’environnement, etc.

III. Lesmouvements écologiques des années 70 jusqu’à nos jours

← Le développement durable

Biblio :

- Revue « Sociologie rurale », numéros récents : un sur la main d’œuvre étrangère dans la production de légumes.

- « Histoire de la France rurale », juste le dernier tome, éditions le Seuil

- Revue politix N°83 sur la sociologie rurale

- « La mutation des campagnes »,Jean RENARD, Colin, 2002

Introduction

← Si la mise en campagne des espaces naturels a débuté au néolithique, si elle a connu au long des siècles des phases d’expansion, de défrichement mais aussi de repli, jamais autant depuis une 50taine d’années les paysages et les structures agraires n’ont été autant et aussi rapidement modifiés, transformés, bouleversés.

⇨ La mutationest d’une telle ampleur qu’elle remet en cause des structures lentement façonnés au long des siècles et qu’elle transforme les paysages.

⇨ Les campagnes dans les pays développés, mais aussi dans les pays du Sud deviennent des espaces résidentiels (étalement urbain). Le recul de surfaces consacrées à l’agriculture est une réalité.

← S’ajoute à ces déformations du paysage rural,l’alourdissement des densités agricoles. En effet, le simple fait que l’on défriche tout ce qui peut l’être, refaçonne les terres.

← Les espaces agricoles reculent et changent de nature.

← Qu’est-ce qu’un paysage agraire ? Un paysage c’est ce que l’on voit. Il est agraire quand il s’agit d’un assemblage de champs cultivés et de prairies naturelles, ponctué d’habitats humains et structuré pardes chemins, des routes, etc.

Il existe plusieurs types de paysages agraires. Ces derniers varient en fonction des techniques, des dispositions, du mode d’encadrement politique et de la taille de la population, etc.

⇨ Les transformations du territoire apportées par l’urbanisation et l’industrialisation, les activités de loisirs et la diffusion du tourisme et des pratiquesconduisent à des évolutions paysagères importantes.

⇨ Ainsi l’habitat rural, le réseau des chemins, les canaux d’irrigation, etc. et les nombreuses autres particularités des paysages agraires s’estompent et disparaissent même pour certains.

← Aujourd’hui, on constate une surexploitation des sols de manière à produire toujours plus pour répondre aux besoins des populations. Le paysage estaujourd’hui plus œuvre humaine qu’œuvre de la nature.

⇨ Désormais les paysages agraires = objets à préserver

Nuance : Selon les continents et les zones climatiques, les dynamiques de peuplements montrent que de nouvelles campagnes naissent et s’organisent chaque jour.

← Dans un pays comme la France, les campagnes sont désormais utilisées plus pour la résidence et les loisirs quepour les activités agricoles.

Après 50 années d’agriculture productiviste et intensive, on aboutit maintenant à des dysfonctionnements écologiques, économiques et sociaux.

← Le mot « campagne » évoque à présent pour de nombreuses personnes des paysages plus qu’une activité agricole.

← Qu’est-ce qu’une zone rurale ? Tout ce qui est par définition hors de la ville et qui neconcerne pas le monde urbain.

← M. WEBER, « Economie & société ». L’économie influence la société dans laquelle nous vivons. Si cela apparaît désormais comme une évidence, Max Weber a été l’un des premiers à le théoriser car il avait compris l’importance de l’économie dans les relations humaines et sociales.

I. Unités de production.

← L’unité de production en milieu rural la...
tracking img