Sociologie, stratification cours l1

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2508 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 octobre 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
SOCIOLOGIE
Questions contemporaines « Inégalités et stratification sociale »

Leçon 1 : Les inégalités économiques.

La société française est une société inégalitaire qui peut être multidimensionnelle. D'une part, ces société sont plus ou moins égalitaires, et d'autre part nous étudierons d'abord celles structurante c'est-à-dire les inégalités économiques.

Introduction :

*S'interroger sur les inégalités économiques.
Qui gagne combien ? Qui sont les riches qui sont les pauvres ? Qui sont en haut qui sont en bas ?

Subjectivement, les gens ont du mal à se classer. Si on pose la question comment vous vous situez, la réponse sera souvent «dans les classes moyennes». Difficile de s'identifier dans une catégorie pauvre mais aussi dans la richesse.

> Grande confusionautour de la notion de classe moyenne.
Objectivement la mesure des revenus n'est pas facile. Un des moyens qu'on a est de s'appuyer sur les revenus déclarés au fisc ( impôts ). Pose problème car basé sur les ménages et non individuel.

Tous les revenus se valent-il ? Socialement veulent-ils dire la même chose ?

- Les salaires : revenu du travail dont bénéficient ceux qui ont un emploi salarié- Les profits et les revenus financiers : rémunération du capital ( si on a entreprise, actions en bourse on nous verse dividende acquis ) / fruit de l'achat et la vente de capital, d'action ( spéculation, j'achète puis je vend )
- Les rentes : posséder de l'immobilier par exemple où on reçoit le loyer. ( pas de production, juste de la propriété )
- Éléments de redistribution fiscal ouprotection sociale : prime pour l'emploi, congés maladies, chômage, retraite.

I) La distribution des revenus.
A) Qui est riche, qui est pauvre ?

Comment mesurer les inégalités de revenu ? Comment évoluent-elles dans le temps ?

Plusieurs méthodes qui ont chacune leurs qualités et leurs défauts.

- La plus courante : le rapport interdécile.
Def : rapport entre ceux que touche les 10% les plusriches des 10% des plus pauvres.
Si chiffre grandit, inégalités + fortes.

Décile > Si on ordonne une distribution de salaires, de revenus, de chiffres d'affaire.., les déciles sont les valeurs qui partagent cette distribution en dix parties égales. ( D1, D2 .. D9 )
Rapport interdécile : D9/D1

Médiane = D5 est la limite qui va séparer la limitation en 2 avec 50% au dessus et 50% endessous. Différent de la moyenne qui est souvent supérieur à la médiane.

Revenu disponible : revenu déclaré aux impôts - les impôts + les prestations sociales.

Autre def : comprend les revenus d'activités, revenu du patrimoine, transfert en provenance d'autres ménages et prestations sociales ( y compris les pensions de retraite et chômage) nets des impôts directs.

10% des plus pauvres gagnentmoins de 1078 euros par mois.
30% des foyers ont moins de 1683 euros mensuels nets d’impôts.
50% ont moins de 2395 euros : c’est la médiane. Cela signifie aussi que la moitié des foyers ont plus de cette somme par mois.

Le ménage peut être constituer de plusieurs façon, célibataire, couple, couple avec enfants etc..

INSEE a proposé notion de «niveau de vie» (ménage, individu). Par rapportau niveau de revenu disponible dans le ménage, le niveau de vie permet d'être ajuster selon la composition du foyer.
(Ménage de 2 personnes ayant revenu 2 fois supérieur à un ménage seul à un niveau de vie supérieure en raison des échelles de niveau de vie que procure la vie en couple.)

Pour les couples avec enfants, les 10% les plus pauvres disposent de moins de 2155 euros. Ces résultats sttrès différents des résultats obtenus auparavant : on peut en déduire qu’il y avait beaucoup de personnes seules. En revanche, les 10% des célibataires les plus pauvres ont moins de 813 euros.

Depuis les années 70, les inégalités ont fortement diminué selon le rapport inter-décile. En revanche si on regarde 10 dernières années, on observe une augmentation des inégalités. Le SMIC (calculer par...