Sociologie sur la sexualisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 395 (98551 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 octobre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Projet : « Outiller les jeunes face à l’hypersexualisation »

Perceptions et pratiques de jeunes du secondaire

face à l’hypersexualisation et à la sexualisation précoce
RAPPORT DE RECHERCHE
Par Francine Duquet avec la collaboration d’Anne Quéniart

Projet : « Outiller les jeunes face à l’hypersexualisation »

Perceptions et pratiques de jeunes du secondaire

face àl’hypersexualisation et à la sexualisation précoce
RAPPORT DE RECHERCHE

Par Francine Duquet avec la collaboration d’Anne Quéniart

Mai 2009

ÉQUIPE DE RECHERCHE

Auteures
Francine Duquet, Ph.D., Professeure au Département de sexologie, Université du Québec à Montréal Anne Quéniart, Ph.D., Professeure au Département de sociologie, Université du Québec à Montréal

Assistants de recherche
Mylène FaucherGeneviève Gagnon Marie-Josée Lalonde Christelle Lebreton Vincent Quesnel

COMITÉ DU PROJET : Outiller les jeunes face à l’hypersexualisation
Irène Demczuk Francine Duquet Geneviève Gagnon agente de développement, Service aux collectivités, Université du Québec à Montréal professeure, département de sexologie, Université du Québec à Montréal coordonnatrice du projet Outiller les jeunes face àl’hypersexualisation, Service aux collectivités, Université du Québec à Montréal Lilia Goldfarb Anne Quéniart cheffe des services de leadership, Y des femmes de Montréal (YWCA) professeure, département de sociologie, Université du Québec à Montréal

Ce rapport de recherche est issu du projet Outiller les jeunes face à l’hypersexualisation. Il a été réalisé grâce à la participation financière duForum jeunesse de l’île de Montréal.

ISBN 978-2-9809724-9-2 Dépôt légal- Bibliothèque nationale du Québec, 2009. © Université du Québec à Montréal, 2009. Tous droits réservés.

Graphisme et mise en page
Anne Côté, Tutti Frutti

Avant-propos
Le projet Outiller les jeunes face à l’hypersexualisation est une initiative conjointe du Y des femmes de Montréal et du Service aux collectivités del’Université du Québec à Montréal (Protocole UQAM/Relaisfemmes). Le projet vise à sensibiliser les jeunes et les adultes qui les accompagnent au phénomène de l’hypersexualisation et de la sexualisation précoce et à proposer des pistes de réflexion et d’action permettant de contrer ses effets néfastes. Le projet comporte quatre volets : la réalisation d’une recherche, la formation des personnes quiaccompagnent les jeunes dans leur développement, la création d’outils pédagogiques (film documentaire, outils didactiques destinés aux personnels des écoles secondaires de même qu’aux milieux jeunesse afin qu’ils réalisent une démarche d’éducation sexuelle) et enfin, la mise en œuvre d’actions multisectorielles pour combattre les phénomènes d’hypersexualisation et de sexualisation précoce. Nousprésentons ici les résultats de la recherche auprès des jeunes du secondaire. C’est le fruit d’un travail d’équipe et nous aimerions donc remercier plusieurs personnes. Un merci tout d’abord aux jeunes que nous avons rencontrés. Sans eux, sans leur générosité, nous n’aurions pu comprendre ces réalités, l’hypersexualisation et la sexualisation précoce, auxquelles de plus en plus d’adolescents etd’adolescentes sont confrontés. Nous tenons à remercier tout particulièrement Geneviève Gagnon, coordonnatrice du projet : Outiller les jeunes face à l’hypersexualisation, qui s’est chargée, entre autres, du recrutement et de la logistique nécessaire à la tenue des entrevues et qui fut le lien essentiel entre tous et chacun. Un grand merci à toute l’équipe d’assistants de recherche qui ont travaillé sousnotre supervision : Geneviève Gagnon, Mylène Faucher qui ont réalisé les entrevues avec les filles; Vincent Quesnel, qui a rencontré les garçons; Mylène Faucher, Marie-Josée Lalonde et Christelle LeBreton, qui ont effectué l’entrée de données et la compilation des données statistiques et d’entrevues. Enfin, nos remerciements vont au Service aux collectivités de l’UQAM et au Y des Femmes de...
tracking img