Sociologie urbaine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 26 (6469 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Sociologie des mouvements sociaux Erik Neveu Introduction : Les mouvements sociaux suscitent souvent + la réaction que l’analyse car suspicion. Mais les acquis des sces sociales permettent de tenir sur les mvmts socx un discours + éclairant pcq attentif à la fois aux déterminants sociaux des mobilisations et au vécu de ceux qui participent à l’action. Questions alors soulevées : pourquoi certainsgroupes se mobilisent-ils davantage que d’autres ? Quelle est la rationalité des mobilisations ? Quel y est le rôle des médias ? Comment les systèmes politiques y réagissent-ils ? I/ Qu’est-ce qu’un mouvement social ? Des individus, ayant en commun d’appartenir à une même catégorie soc ont une revendication à faire valoir. Ils expriment leurs demandes par des moyens familiers comme la grève, lamanifestation, l’occupation d’un bâtiment public (expl de déc 1995). Le sens commun associe à l’idée de mvmt soc un ensemble de formes de protestation. Problèmes : - à comprendre les mvmts socx - à comprendre pourquoi certains groupes n’y recourent pas (retraités, avocats) A) Dimensions de l’action collective La difficulté naît ici de la polysémie de l’adjectif collectif. L’agir ensemble commeprojet volontaire Situations dans laquelle se manifestent des convergences entre une pluralité d’agents sociaux. Pour Raymond Boudon : notion d’effets pervers : processus qui résultent d’une agrégation de comportements individuels, sans intentions de coordination (cf. bouchons quand départs en vacances  opération escargot où intention de nuire par coopération). Par ailleurs, les processus dediffusion culturelle sont préjudiciables d’une même exclusion. Il existe un collectif dans les phénomènes de mode ou les styles de vie " jouent un rôle dans la construction d’identités, d’univers symboliques sur lesquels peut s’appuyer l’émergence de mouvements sociaux. Organisations contre mobilisations : confusion interdite ? Différence entre entreprises et mvmts socx dans le degré de revendication,l’institution, l’importance du travail et la place de la croyance. Entreprise : analyse des organisations. Mvmts socx : étude des mobilisations. Mais recouvrements troublants : - proximité entre certaines formes d’action militante et la logique des organisations éco et bureaucratiques. - logiques d’entreprise pèsent un poids croissant ds le fonctionnement de nombreuses mobilisations. - processus deprofessionnalisation dans les structures de type associatif et militant. Cf. Olson (1966) : comprendre l’entreprise pour comprendre les mvmts socx. E. Friedberg (1992) : « double erreur » qui fonde cette vision : erreur par sous-estimation du degré d’organisation et de structuration d’univers en apparence très fluides comme les mvmts socx ; erreur par surestimation de la rigueur et de l’originalitéde la formalisation des rôles et des structures dans les organisations. L’action concertée en faveur d’une cause Il faut réintégrer l’histoire de chaque mvmt soc dans un contexte culturel et intellectuel. La notion d’action collective renvoie à un agir-ensemble intentionnel (projet explicite des protagonistes) développé ds une logique de revendication ou de défense d’une cause. Cf. à H. Blumer(1946) : cette action concertée autour d’1 cause s’incarne en « entreprises collectives visant à établir un nouvel ordre de vie » qui peut viser à des changements profonds et être inspiré par le désir de résister à des changements. B) La composante politique des mouvements sociaux Formes d’action co concertée en faveur d’1 cause seront désormais désignée sous le terme de mouvements sociaux. Intro d’1élément d’articulation à l’activité politique. A. Touraine (1978) : les mvmts socx st par déf une composante singulière et importante de la participation politique. Une action « contre » Un mvmt soc se déf par l’identification d’1 adversaire. Si des collectifs se mobilisent « pour » une hausse de salaire, cette activité revendicatrice ne peut se déployer que « contre » un adversaire désigné....
tracking img