Sociologie urbaine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3950 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
FICHE DE LECTURE

Sociologie Urbaine

Yves Grafmeyer et Jean Yves Authier

Présentation des auteurs : Yves Grafmeyer est professeur de Sociologie urbaine à l’université de Lyon2, et maître de conférence. Il a notamment écrit Trajectoires familiales et espaces de vie en milieu urbain en 1998 et L’école de Chicago : naissance de l’écologie urbaine en 1979. Quant à Jean Yves Authier ,celui-ci est également professeur de Sociologie urbaine à l’université de Lyon2. Il a écrit La vie des lieux. Un quartier du Vieux- Lyon au fil du temps en 1993.

Introduction : Cet ouvrage est issue d’une étude de la vie urbaine publiée en 2008, ou y sont mobilisé les concepts et les méthodes de la sociologie. Il prolonge et étaye le cadrage général des grandes orientations de la sociologie urbainepar un nombre limité de développements.
Ce livre comporte 5 chapitres ceux-ci sont chacun centrés sur une famille particulière de processus. La vie urbaine sera ainsi saisie dans les tentions qui la travaillent et qui la constituent : tentions entre la distance et la proximité, entre la localisation et la mobilité, entre l’hétérogénéité et l’intégration, entre les lignes de forces qui commandentle devenir des villes et la gestion collective des enjeux de la cité.
Cette nouvelle édition montre en particulier combien nos connaissances sur les comportements résidentiels se sont enrichies, en situant mieux les individus et les ménages dans l’univers plus large des constellations familiales qui les entourent.
La ville contemporaine, en tant que configuration socio-spatial, s’inscrit dans lacontinuité de quelques images fortes comme la concentration du peuplement, le primat du cadre bâti sur l’environnement etc… Mais en tant que processus, l’urbanisation tend à effectuer de façon plus large l’ensemble des activités sociales, des populations et des espaces. Ce mouvement imprègne les conditions d’existence, les manières de vivre et les mentalités.
C’est pourquoi la sociologie urbainese centre sur la dimension proprement urbaine des divers aspects de la vie sociales. Elle s’interroge sur la manière dont ces derniers se déploient, s’agences et interagissent dans un contexte urbanisé puis sur la manière dont la ville-milieu et aussi constituée en objet d’enjeux qui structure de façon spécifique les rapports entre les acteurs, les institutions et les groupes sociaux.

CHAPITRE1 : figures de la ville.

La ville est à la fois territoire et population, cadre matériel et unité de vie collective, configuration d’objets physiques et nœud de relations entre sujets sociaux. Ces deux ordres de réalités sont indissociables et c’est leur interaction même qu’il faut considérer si l’on veut s’accorder sur une définition général de la ville.
1. La rencontre : La ville se présentetoujours à l’observation immédiate comme un regroupement de populations et d’activités durablement stabilisées sur un territoire restreint. La proximité physique permet aux êtres sociaux d’entrer en relation et cela favorise le développement de nouvelles relations. Puisqu’elle concentre dans un même lieu un grand nombre de ces processus cumulatif de rencontre , certaines personnes ont cruspouvoir définir la ville comme le dispositif le mieux approprié aux divers rapports d’échanges et de coopération qui s’instaurent entre les hommes. C est dans un milieu urbain que se nouent, s’amplifient et se démultiplient les interactions de tous ordres qui sont aux principes de la vie sociale.
En pratique, les critères de la taille et de la densité du peuplement ne suffisent pas à distinguer ce quiest ville est ce qui ne l’est pas. En France, le critère de densité retenu par l’INSEE se fonde sur la notion d’ agglomération de population (ensemble d’habitations telles qu’aucune ne soit séparé de la plus proche de plus de 200 mètres). Toute commune ou tout ensemble de communes comprenant une agglomération de population au moins égale à 2000 habitants est considérer comme unité urbaine.
La...
tracking img