Sociologie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1507 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Bourdieu :

Dans ce second paradigme, la société globale est en fait
subdivisée en trois types de structures : les champs, les classes sociales et nos
structures mentales que sont les habitus. Le champ est à considérer en premier lieu comme une théorie ‘régionale’ du monde social alors que les classes renvoient au milieu d’appartenance et que l’habitus est la reproduction sous formes destructures internes (mentales) des deux précédentes structures externes.

Pierre Bourdieu utilise le concept de champ pour désigner les espaces sociaux que sont l’économie, la politique, la religion, le culturel ou le sport…

L’habitus : Par le concept d’habitus, Bourdieu vise à penser le lien entre socialisation et actions des individus. L’habitus est constitué en effet par l’ensemble desdispositions, schèmes d’action ou de perception que l’individu acquiert à travers son expérience sociale. Par sa socialisation, puis par sa trajectoire sociale, tout individu incorpore lentement un ensemble de manières de penser, sentir et agir, qui se révèlent durables. Bourdieu pense que ces dispositions sont à l’origine des pratiques futures des individus.
Classe sociale

Boudon :L’individualisme méthodologique est construit sur les notions d’action individuel, de rationalité et d’agrégation.

Raymond Boudon est un libéral au sens social du terme, qui pense que la personne humaine, de par son action volontaire joue un rôle irremplaçable dans la construction des systèmes sociaux. De ce fait il s'oppose aux socialistes marxistes et à leur pensée totalisante, holiste. En France sa pensées'est heurtée au système idéologique très agressif de Pierre Bourdieu et de ses disciples.

Pour Raymond Boudon les constructions sociales relèvent de l'individualisme méthodologique (1.); elles ne sont pas déterminées par des lois mais relèvent de comportements qui se veulent rationnels (la rationalité des comportement)(2.), comportements qui ont des effets qui peuvent être pervers (les effets decomposition et les effets pervers)(3.).
L'individualisme méthodologique consiste à expliquer les phénomènes économiques et sociaux seulement à partir des actions, réactions et interactions entre les individus qui composent la société. En effet, par définition, tous les événements qui fondent l'histoire humaine et donc l'histoire économique, politique et sociale, sont toujours le produit del'action humaine individuelle, car seuls les êtres humains agissent (les états, les groupes ne sont pas des êtres à part entière, ils ne sont que la somme des individus qui les composent). L'individualisme s'oppose donc au holisme
Les êtres humains, selon Raymond Boudon, peuvent avoir des comportements surprenants, ces comportements répondent cependant à une rationalité : les acteurs sociaux ont,sauf exceptions qui peuvent relever de l'anormalité, toujours de bonnes raisons d'agir comme ils le font.

Rationalité utilitaire, le principe d’explication est l’intérêt, ou la préférence*

Rationalité de type téléologique, le principe d’explication est la finalité

Rationalité axiologique, le principe d’explication est la norme, ou la valeur

Rationalité traditionnelle, principe générald’explication est, la coutume ou l’habitude

Rationalité cognitive, principe général d’explication est la connaissance ou, la théorie

La notions d’effets pervers est utilisé par Boudon dans un sens large pour désigner à la fois, « les effets non désirés et indésirables » ou tout simplement « les effets non recherchés par les acteurs sociaux »
Sur le plan social, les effets pervers sont ceuxqui produisent des effets indésirables, que l’on qualifie communément d’effets non désirés lorsqu’ils ont une «   valeur collectivement ou individuellement négative » Dans le cas où les effets indésirables revêtent d’une valeur positive il serait préférable dit Boudon, de parler d’effet émergent , d’effet de composition ou d’effet d’agrégation.

Boudon propose d’utiliser la notion d’acteur...
tracking img