Socrate

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1899 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
socr atesocratesocratesocratesocratesocratesocratesocratesocrates

ocratesocrate socrates ocrates ocra esoc ratesocrate socrateso cr a tesocrates ocratesoc ratesocr atesocratesocratesocratesocratesocr atesocratesocratesocrates

ocrat esocra teso cr atesocra tesocratesocrat e so cratesocratesoc ratesocratesocratesocratesocra tesocratesocratesocratesocratesocratesocratesocratesocratesocratesocratesocra

tesocrate s ocratesocrates ocratesocra tesocrate socratesoc ratesocra socra

tesocratesocratesocratesocratesocrat esocra « Apollon Délien et Artémis, enfants illustres.
Ésope dit une fois aux habitants de la ville de Corinthe
de ne pas juger la vertu à l’aune de la sagesse d’un verdict populaire3. »

Socrate semble ne s’être pas contenté de cette éducation(en se consacrant à la philosophie, il avait dans l'idée de travailler pour la conversion morale de ses concitoyens). D’après Maxime de Tyr, Socrate s’adressa à toutes sortes de maîtres dès son jeune âge. Chose peut-être remarquable en ce temps, parmi ses maîtres, Socrate place plusieurs femmes. D'abord, vers 440 av. J.-C., Diotime, prêtresse de Mantinée, lui enseigna la science de l’amour (cettefemme est peut-être une invention de Platon).
Socrate fréquenta Aspasie, compagne de Périclès célèbre tant par sa beauté que par son esprit, de 441 av. J.-C. à 429 av. J.-C., menant ses discussions dans son jardin et sa maison.
Socrate se serait instruit tout au long de sa vie : il dit être le disciple de Prodicos de Céos4, et il fréquenta les sophistes (Protagoras, Hippias d'Élis). Il auraitappris la poésie avec Événos de Paros, l’agriculture auprès d’Ischomaque et la géométrie avec Théodore de Cyrène, qui fut l'un des maîtres de Platon également. Il aurait été le disciple à Samos du physicien Archélaos de Milet. Il disait ne rien comprendre à Héraclite. Ces renseignements doivent cependant être considérés avec prudence, car les témoignages, sur ces points comme sur d’autres, neconcordent pas toujours. On a notamment souligné le ton moqueur de Socrate lorsqu’il prétend être le disciple de quelqu’un5. Selon plusieurs témoignages, il est possible que Socrate ait exercé d’abord le métier de sculpteur, on lui attribue à tort ou à raison une statue des Grâces qui se trouvait devant l’Acropole6. D’après d’autres témoignages, il aurait été banquier. Selon Démétrios de Byzance, c’estCriton qui lui permit de vivre dans un certain loisir pour se consacrer à la philosophie. Il semble avoir disposé ainsi d’une fortune plutôt confortable. En revanche, d’après Platon, Socrate aurait vécu dans une grande pauvreté, et cette affirmation est confirmée par Xénophon7. Ce point est également confirmé par les surnoms dont l’affublent les comiques (cf. Eupolis ou Aristophane) : "le gueux","le mendiant", "le va-nu-pieds", etc. Il a également été présenté comme un clochard, sale, se faisant battre par des individus exaspérés par sa manie de la discussion. Il semble qu’il se soit intéressé d’abord à la philosophie de la nature et aux spéculations dans le domaine de la physique. Cet intérêt aurait été suscité par la rupture qu'entretenaient les philosophes présocratiques avec lesurnaturel et le monde des dieux qui prévalaient jusqu'alors. Mais il semble qu'il ait ensuite été déçu par les explications purement causales d’Anaxagore8, et s'éloigna rapidement de ces physiciens, déplorant leur explication matérialiste et le côté limité de leurs méditations basées uniquement sur la nature (φύσις). L'Apologie de Socrate affirme qu’il ne s’est jamais intéressé à de telles recherches,mais, dans son désir de justification, il est possible que Platon ait omis certains aspects de la jeunesse de Socrate, qui lui étaient peut-être même inconnus. Il semble aussi s’être particulièrement intéressé à l’art de distinguer le sens des mots, art enseigné par Prodicos, bien qu’il s’y réfère quelquefois avec ironie9.

Vers 435 av. J.-C., il commença à enseigner, dans la rue, dans les...
tracking img