Soft drinks

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2076 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ACTION MARKETING
T.D 1 – LE MARCHE DES SOFT-DRINKS

Le marché mondial des soft-drinks est aujourd’hui l’un des rares secteurs qui, malgré la crise, affiche un taux de croissance positif et des perspectives d'avenir plus que satisfaisantes. Avec le développement de pays tels que l'Inde, la Chine, ou encore les pays d'Europe de l'Est et d'Amérique Latine, on s'attend à une hausse considérable duvolume du marché. A l'inverse, c'est en "valeur", c'est à dire du point de vue de l'innovation, que va progresser le marché dans les pays les plus développés (en Amérique du Nord, Europe occidentale...). En effet, par différents facteurs (notamment sociaux) les consommateurs recherchent de plus en plus à retrouver un mode de vie plus sain, et cela passe par la recherche de produits axés sur lasanté, la nutrition. De plus, l'environnement et l'écologie sont des questions auxquelles les consommateurs sont devenus sensibles : cela implique donc pour les entreprises de s'engager dans la voie du bio et à s'orienter vers un marché plus "vert". On a pu ainsi voir l'expansion du secteur des smoothies, ou des sports drinks, ou encore le lancement de nouveaux produit sensés faire remonter l'imagenutritionnelle négative des marques, tels que le Coca Zéro pour Coca Cola…

-------------------------------------------------
Sommaire :
-------------------------------------------------

I/ Analyse du macro-environnement

-------------------------------------------------
II/ Définition du marché
2.1 Définition
2.2 Taille du marché
2.3 Evolution globale du marché
2.4 Structure-------------------------------------------------
III/ Analyse du micro-environnement
3.1 Les consommateurs
3.2 Les concurrents
3.3 Les distributeurs/fournisseurs
3.4 Les prescripteurs

-------------------------------------------------
IV/ SWOT

I. Analyse du macro-environnement du marché des soft-drinks

* Facteurs juridiques et politiques

* Juridique : accès limité aumarché pour certains produits : boisson Redbull interdite à l'importation en France de 2003 à 2008, suppression des marges arrières, interdiction des distributeurs de boisson dans les établissements scolaires en 2005 (cible importante du marché).
* Politique : exigences des gouvernements concernant les conditions de production afin de contrer les problèmes écologiques et d’encourager lesfilières de production équitables.

* Facteurs économiques 
+ Petit prix = petite part dans le budget des ménages. Le budget publicité est considérable. On assiste à une croissance du marché même en temps de crise.
- Néanmoins nous ne pouvons pas écarter le risque d’une baisse de la consommation puisque la crise a entrainé une baisse des pouvoirs d’achat. De plus la hausse du prix du pétrole peutentraîner une hausse des coûts (prix du transport et des matières premières en augmentation)

* Facteurs écologiques 
+ Périodes de canicule fréquentes (notamment celle de 2003) = plus de consommation de boissons rafraichissantes.
- Hausse de l’accumulation de déchets, émission de gaz à effets de serre, incorporation de produits chimiques (toxiques, cancérigènes), gestion des déchetsdifficiles (canettes)

* Facteurs technologiques 
Innovation dans le packaging, investissement dans la recherche-développement : design et praticité. Recherche dans le domaine de la nutrition : boisson light, « coca-zero »…. Accompagnement pour les régimes (tendance grandissante).

* Facteurs démographiques et socio-culturels 
Accroissement de la population mondiale = marché de plusen plus grand. Développement économique de la Chine, et de l’Inde.
Développement du « nomadisme » = achat de boisson transportable (innovation : canette, bouchon) à tout moment de la journée. Développement des boissons light (mouvement des régimes en pleine expansion), crise de l’obésité, tendance sociale à la minceur (light)
Influence des enfants dans le choix des boisson.
Persistance de...
tracking img