Soleil indien

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4022 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Rapport de stage opérateur
juin-juillet 2009

SOMMAIRE

Introduction

1. Description
1.1 Motivations
1.2 Obtention
1.3 L'entreprise et le travail effectué

2. Analyse
2.1 Organisation
2.2 Communication et sécurité
2.3 Responsabilité et marge de manoeuvre

3. Remerciements

4. Suggestions

Introduction

J'ai effectué mon stage via l’association humanitaire SoleilsIndiens de Centrale qui propose chaque année un stage de six semaines en Inde afin d’aider à la construction d’une école par l'intermédiaire d'une ONG indienne nommée SEED (Society for the Economic and Educational Development). C'était l'occasion de faire "plus" qu'un simple stage opérateur en quelque sorte, dans la mesure ou notre travail ne se résumait pas seulement à la partie chantier du stage quinous occupait tous les matins et validait notre stage opérateur, mais également à des actions sur toute l'année, que je décrirai plus loin, au sein de l'association de façon à recueillir des fonds, ainsi qu'un réel travail auprès des enfants avec qui nous étions logés, qu'ils s'agissent de petits cours divers ou simplement d'animation.

1. Description
1.1.

Mes motivations à choisir ce stageétaient multiples. Tout d'abord j'avais très envie et ce depuis bien longtemps de participer à un stage humanitaire, et n'en avait jusqu'à présent jamais réellement trouvé l'occasion. Il faut dire qu'en classes prépa le temps manque cruellement pour ce genre de choses, et qu'au lycée on est sans doute encore trop jeune. Bref l'occasion me semblait rêvée, surtout qu'il faut ajouter à cela unvoyage unique dans un pays du tiers monde, chose à laquelle je n'étais pas habitué. Il me restait à choisir parmi les 3 associations humanitaires de Centrale: KS qui concerne le Cambodge, Mada pour Madagascar, et donc Soleils Indiens. Mon choix aurait pu se porter sur chacune de ces 3 associations, dans la mesure où comme je le disais plus haut mon envie première était de faire un stage humanitaire,peu importe l'endroit. Pourtant, j'ai préféré l'organisation de Soleils Indiens, dans la mesure où c'était celle qui me semblait le plus répondre aux critères d'un stage opérateur. En effet, la partie chantier y est très importante, et contrairement à d'autres associations où les membres travaillent sur plusieurs petits chantiers, sans jamais vraiment en finir un seul, ici nous avions un objectif,construire le premier étage d'un centre de formation de professeurs du début à la fin, et nous l'avons réalisé. En choisissant ce stage, je bénéficiais donc des enseignements d'un véritable stage opérateur (travail manuel, responsabilités, horaires fixes, travail en équipe) tout en ayant en plus l'expérience de vie avec les indiens et en particulier avec les enfants de l'école.

1.2.

Obtenirce stage ne m'a pas été bien compliqué. M'étant déjà décidé à partir en stage humanitaire, je suis simplement allé à l'amphi de présentation des associations humanitaires en début d'année pour m'en faire une première idée, puis ai participé aux premières réunions de chacune des 3 associations, pour finalement faire mon choix. Il convient bien sûr d'ajouter qu'il ne suffit pas de faire partie del'association pour être sûr de partir en stage. En effet il faut tout d'abord participer de façon active aux événements organisés par l'association pendant l'année, c'est à dire que chacun doit prendre sur son temps pour aller emballer des paquets cadeaux, faire des crêpes ou bien les vendre, etc. Par ailleurs, chaque année notre contact en Inde, M.palanisamy, fixe un budget à obtenir pour pouvoirfinancer le chantier et nous devons donc réunir cette somme sans quoi le stage n'est plus réalisable. Cette année le budget à obtenir était de 30000 euros. Nous en avons laborieusement réunis environ 20000 ce qui nous a permis de partir malgré tout, tout en sachant que d'autres sommes, en particulier celles offertes par certaines entreprises allaient être touchées par l'association après notre...
tracking img