Solo d'art dramatique (brouillons)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (552 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Il y a un petit divan et une caméra devant tout cela se passe au milieu de la scène décalé du côté jardin. Un gros cadre blanc projecte mon video qui est reproduit en direct sur le divan ou je suis.J'entre sur scène regarde dans le vide avec un air complètement détruit. Je prend mon temps, je m'asseois sur le divan, je me détends, je respire tranquillement regarde la caméra et l'allume, la vidéoqui est pour mon meilleur ami commence à enregistrer.

Je regarde la caméra durant un court moment .

Moi : Salut...je ne sais pas si tu es au courant ou si tu ne l'ai pas, dans les deux cas tule seras en regardant cette vidéo et tu seras pourquoi.

Moi : Dans ce que j'ai vécu de ma vie j'ai appris deux choses, la première étant que la vie en soit est dure, la deuxième ma ouvert les yeuxet les veines, nous allons nul part.

Moi : Je n'ai pas pris la peine de trouver un sens à ma vie, même s'il y en aurait un ça ne vaudrait pas le coup, car l'humain est perdu d'avance, avec tout cequi nous tombe dessus de nos jours.

Je me couche la tête sur le divan et y reste durant quelques secondes.

Moi : Les moments qui ont précédé ma mort on été les pires que j'ai vécu. Je mesentais comme dans un grand couloir blanc, mais tout de même sinistre. Chaque pas que je faisais m'éloignait de la sortie, je marchais lentement en revoyant tous les moments d'une vie qui allait êtreincomplète. Ma famille, mes amis, mes amours, mes connaissances, tout défilais devant mes yeux. Ce qui m'a surpris est que je n'ai pas versé une larme, je n'ai pas crié de rage, je n'ai surtout pas ris.Ce qui suit est dit avec les larmes sur le bord couler.

Moi : C'est fou de penser que une vie peut être aussi fragile. J'aurais pu être aidé, mais je voulais rester dans le noir. Ce monde cupidem'a amené au désespoir, tout le gris de ce ciel ma enlevé l'envie de vivre.

Moi : Je ne dors plus, je suis déjà mort. Mais ne te sent pas coupable pour mon geste ton sourire et tes blagues m'on...
tracking img