Some like it hot

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (422 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
"Some like it hot" est un film de Billy Wilder réalisé en 1959. C'est une comédie rythmée interpréter par Jack Lemmon, Tony Curtis et Marilyn Monroe qui sont dans le film des personnages attachants."Some like it hot" a pour thèmes la séduction (érotique, sensuelle), le travestissement et l'identité sexuelle. Grâce au procédé du film muet au début du film avec les gangsters, on peut voir que lecadre du film est la prohibition.
Présentation des ressorts comiques et la réflexion sur le rapport homme-femme.

Comiques de situations : Scène du cercueil avec les gangsters au début du film, lesvieillards qui regardent les musiciennes arriver qui donnent un effet de cartoon, la scène de l'ascenseur où Osgood prince les fesses de Daphné et la scène où le groom essaie de séduire Joséphine danssa chambre.
Comiques de caractère : Mimiques de Daphné et les voix "féminines" de Joséphine et Daphné.
Comiques de mots : Discussion entre Joséphine, Daphné, Sweet Sue et Beinstock " Vous noussauvez la vie ! - A nous aussi !" qui fait connivence avec les spectateurs, la répétition "I'm a girl" de Daphné qui essaie de s'auto-persuaser, l'exagération "Je voudrais être mort" cette scène fait echoà celle où il dit "I'm a boy".
Comiques de gestes : Daphné qui se tord les pieds à la gare, Joséphine qui fait femme hautaine, Daphné qui marche comme un homme, Beinstock qui "tape les fesses" deDaphné quand elle tombe, qui symbolise pour lui une chose banale et les vieillards qui se balancent en même temps, regardant en exagérant comme un cartoon, c'est burlesque.

La réflexion sur lerapport homme-femme est surtout présente dans les comiques de gestes . Jerry qui incarne Daphné se tord les pieds preuve qu'un homme ne peut devenir une femme en un jour. Alors que Joe qui incarne Joséphineà l'air d'une femme hautaine il a réussi à se mettre dans la peau du sexe opposé. Jerry dans la peau de Daphné trouve dégoûtant que Beinstock "tape les fesses" des femmes. Il commence à comprendre...
tracking img