Sommes-nous tous egaux devant la mort ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1862 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
SOMMES-NOUS TOUS EGAUX DEVANT LA MORT?

INTRODUCTION:
Comme disait Sénèque, philosophe grec, «On creuse notre tombe, avec nos dents», cette citation philosophique à une approche sociologique à savoir que si les individus sont égaux devant la mort, ils devraient être tous égaux dans leurs conditions de vies.
Par définition, la mort fait partie de la vie, et elle devrait être la même pour toutle monde. Mais nous allons voir ensemble que ce n’est pas toujours le cas.
Pour comprendre cela, il est intéressant de savoir pourquoi la mort présente-elle des inégalités? Et, quels en sont les aspects?

I-LES CIRCONSTANCES EXPLICATIVES DE LA MORTALITÉ
Les variations de l’espérance de vie
Trois caractéristiques reviennent souvent dans les documents:
La situation géographique (paysdéveloppés, pays sous développés, pays en voie de développement)
Le sexe (hommes et femmes)
La catégorie Socio Professionnelle

On constate des écarts dans l’espérance de vie entre certains pays.
Comme nous pouvons le voir d’après le PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement), dans le tableau 1, intitulé «Espérance de vie à la naissance dans quelques pays en 2004» concernant lerapport mondial sur le développement humain, l’espérance de vie à la naissance n’est pas la même partout. En Allemagne fédérale, l’espérance de vie à la naissance est de 78,9 années, et au Royaume-Uni, elle est de 78,5 années alors qu’au Sierra Leone et en Angola, l’espérance vie à la naissance est de 41 années.
Par ailleurs, Comme nous pouvons le voir dans le texte 1, intitulé «Vivre plus vieux auBangladesh qu’a Harlem» dans les pays pauvres l’espérance de vie est plus faible. Ce qui est due à la déficience du système sanitaire, au manque d’eau potable et la famine. Cela est du à des conditions de vie difficile, notamment l’accès à la médecine est moins présente que les pays développés. Ce qui explique une faible espérance de vie (voir premier paragraphe).
Dans les pays développés,l’espérance de vie à la naissance est supérieure à celle des pays sous développés. Par exemple, les Français ont une espérance de vie 79.6 années alors que celle des Afghans est de 47 années.
Aussi, nous pouvons constater dans le tableau 2, intitulé «Esperance de vie des hommes et des femmes à 35 ans par période et catégorie sociale», que les femmes ont, à la naissance, une espérance vie plus élevée parrapport à celle des hommes. En moyenne, elles vivent huit années de plus.
Encore dans le tableau 2, nous pouvons voir que selon la Catégorie Socio Professionnelle, les inégalités de vie sont bien présentes:
Les hommes cadres vivent 6 années de plus que les hommes ouvriers.
Et, les femmes cadres vivent 3 années de plus que les femmes ouvrières.
La différence dans les Catégories SocioProfessionnelles ne s’arrête pas là, dans le tableau 5, intitulé «Gravité des accidents de la circulation chez les conducteurs selon la CSP». On observe que chez les conducteurs ouvriers le taux de tués sur la route, est de 2.7 %, alors que chez les cadres supérieurs il est seulement de 1,6 %.
Toujours au cours des accidents de la route, le taux de blessés grave est de 12,3 % chez les ouvrierscontrairement aux cadres, où il est quasiment divisé par deux avec 5.9 %.
On en conclut donc que pour les conducteurs des classes inférieures, le taux de blessés graves ainsi que de morts est le plus élevé; Ce sont les plus touchés par la gravité des accidents de la route.

La précarité, facteur capital dans la mortalité:
La précarité est un facteur capital dans la mortalité, par exemple d’après lesdonnées de Hescot et Roland, dans le tableau 4, intitulé «la santé dentaire en France, union française pour la santé buccodentaire», le pourcentage d’enfants indemnes de caries à 12 ans varie selon la Catégorie Socio Professionnelle des parents. On peut y voir que en 1990, le pourcentage d’enfants indemnes de caries à 12 ans est de 18 % dans la catégorie «agriculteur» alors que pour la catégorie...
tracking img