Sondebund-dufour

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1193 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La guerre du Sonderbund (1847-1848) et le rôle du général Dufour

Plan

1. Les causes religieuses et politiques..........................................................p.3

2. La guerre civile en Suisse..........................................................................p.5
-Les forces en présence..................................................................................p.5-Les stratégies des deux armées...................................................................p.5

3. Le rôle du général Dufour........................................................................p.7

4. Conséquences directes et indirectes de la guerre du Sonderbund et conclusion........................................................................................................p.8Sources............................................................................................................p.10

1. Causes religieuses et politiques de la guerre

Le Sonderbund est une alliance créée secrètement le 11 décembre 1845 par les cantons catholiques conservateurs (Fribourg, Valais, Lucerne, Uri, Schwyz, Unterwald et Zoug)
Les cantons libéraux-radicaux protestants étantmajoritaires (12 sur 22 / 7 voix 1/2 sur 13) à la Diète (du latin dies = assemblée fédérale), les cantons catholiques conservateurs craignaient en effet pour leur autonomie car leurs voix sont minoritaires. La suite des événements leur donnera raison.
Différentes causes ont mené à la guerre du Sonderbund qui s’enchaînent chronologiquement dans l’ordre suivant :
Le 17 juillet 1832, la Diète vote eneffet la révision du pacte fédéral afin de renforcer le pouvoir fédéral. Les cantons conservateurs veulent la rejeter mais échouent.
En octobre 1844, les cantons catholiques appellent les Jésuites pour qu’ils se chargent de l’enseignement, ce qui constitue une provocation envers les radicaux.
En décembre 1844 et mars 1845: Zurich attaque Lucerne avec des Corps francs (unité combattante forméespontanément par des civils) : les corps francs sont écrasés.
Le 11 décembre 1845: création secrète du Sonderbund. Ses objectifs sont officiellement de défendre les cantons catholiques contre les bandes armées radicales appelées "Corps francs ».
Mais il s'agit surtout de contrer la politique anti-catholique des radicaux qui ont dissout des couvents catholiques et de permettre aux cantons de garderleur souveraineté.
En juillet 1847, les cantons du Sonderbund refusent la dissolution de leur alliance et se préparent à la guerre : la Diète décide de dissoudre le Sonderbund par les armes.

[pic]

Caricature montrant trois catholiques prêtant serment. On peut lire : « Serment des trois Suisses au dix-neuvième siècle ; siècle du progrès !... Pour faire suite au serment du Grütli, grotesque »Tiré de « La Suisse de la formation des Alpes à la quête du futur », Lucerne, 1975, page 76

2. La guerre civile en Suisse

Les forces en présence:

L’armée du Sonderbund est mal placée, car les cantons sont séparés les uns des autres.
Elle a pour généraux Jean-Ulrich de Salis-Soglio, Philippe de Maillardoz (FR) et Guillaume de Kalbermatten (VS)

L’armée fédérale ,composée de tous lesautres cantons, (sauf les neutres) est commandée par Guillaume-Henri Dufour.

« Les cantons de Neuchâtel et Appenzell Rhodes-Intérieures (deux cantons à fort pourcentage de population catholique) se déclarent officiellement neutres. Ils refusent de mettre des troupes à disposition des Confédérés, ce qui irrite certains dirigeants. » Citation tirée dehttp://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_du_Sonderbund

Les stratégies des deux armées:

Les cantons du Sonderbund demandent de l’aide aux Autrichiens et aux Français afin qu’ils imposent une médiation mais ils n’auront pas le temps d’intervenir.

La stratégie mise en place par Dufour est basée sur la rapidité d'action et l'attaque uniquement en forces largement supérieures, successivement contre Fribourg, Lucerne, puis le Valais. La...
tracking img