"Sonnet pour hélène" de ronsard

Pages: 5 (1065 mots) Publié le: 11 novembre 2009
Sonnets pour Hélène (1578), II, 24

« Quand vous serez bien vieille… »

Ronsard

Texte étudié

Quand vous serez bien vieille, au soir, à la chandelle,
Assise auprès du feu, dévidant et filant,
Direz, chantant mes vers, en vous émerveillant :
"Ronsard me célébrait du temps que j'étais belle !"

Lors, vous n'aurez servante oyant tellenouvelle,
Déjà sous le labeur à demi sommeillant,
Qui au bruit de Ronsard ne s'aille réveillant,
Bénissant votre nom de louange immortelle.

Je serai sous la terre, et, fantôme sans os,
Par les ombres myrteux je prendrai mon repos :
Vous serez au foyer une vieille accroupie,

Regrettant mon amour et votre fier dédain.
Vivez, si m'en croyez, n'attendez à demain :
Cueillez dès aujourd'hui lesroses de la vie.

Lecture analytique

Introduction

Ce sonnet est régulier, il est bâti sur la structure ABBA ABBA CCD EED. Son intérêt est de mettre en avant une variation du motif du carpe diem, profite de l’instant présent. Dans cette poésie, la femme est victime d’une anticipation peu flatteuse, nous voyons en effet Hélène décrite comme une vieille femme. Nous sommes loin de lacomparaison avec la rose. Ainsi, Ronsard l’invite-t-elle à répondre à son amour pendant qu’il en est encore temps et qu’elle est en mesure de profiter de la vie. Nous avons dans le cadre des deux quatrains et du premier tercet, l’anticipation de la vieillesse d’Hélène et de la mort du poète, puis dans le deuxième tercet, une invitation à profiter de la vie et à répondre aux sentiments du poète. Dans unpremier temps, nous étudierons les détails de la demande amoureuse, et en second lieu, la célébration de la poésie.

I - La demande amoureuse

Le poète donne une image négative d’Hélène. En effet sa beauté est passée ainsi que le suggère l’imparfait, « Ronsard me célébrait du temps que j’étais belle ». Ronsard insiste sur l’image de la vieillesse et le moment où elle songera avec tristesseà sa jeunesse perdue, « Quand vous serez bien vieille » ou encore, « vous serez au foyer une vieille accroupie ». Nous pouvons souligner l’insistance avec laquelle le poète évoque la vieillesse d’Hélène, « bien vieille » et les occurrences du mot. L’adjectif « vieille » devient sa caractéristique essentielle, voire sa seule qualité, « une vieille accroupie ». Cela justifie son empressement àsolliciter l’amour de la jeune femme. Mais cette dernière apparait comme une femme dédaigneuse devant l’amour qui lui est offert, « Regrettant mon amour et votre fier dédain ». Il lui présente ce dédain comme une erreur qu’elle regrettera amèrement, ainsi que l’amour du poète mort, sorte de revanche imaginaire et posthume de l’auteur. Sa vie de vieille femme est monotone, elle est seule, sans enfant,avec la seule présence de domestiques endormies : »Déjà sous le labeur à demi sommeillant ». Ses occupations sont aussi monotones, « dévidant et filant », et elle ne pourra éprouver que de la nostalgie à l’égard de cette époque où le poète l’aimait et la célébrait : »Direz chantant mes vers, en vous émerveillant », « Ronsard me célébrait du temps que j’étais belle.

Le poète lance son appel à lajeune femme, « Vivez, si m’en croyez, n’attendez à demain : cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie ». Il cherche ainsi à insister sur le caractère fugitif de sa beauté, de sa jeunesse et de la vie en général. Cette invitation à l’amour s’appuie donc encore une fois sur le constat du temps qui passe, mais ici le poète fait valoir en plus la puissance de sa poésie qui peut prolonger la beautéen lui donnant une sorte d’immortalité.

II – La célébration de la poésie

La poésie est l’objet d’une célébration tout au long du sonnet. Ronsard se consacre à peu près autant de vers qu’à Hélène. Il célèbre ainsi tout au long du poème sa propre gloire. Il ne se met pas en scène au moment de sa vieillesse, c’est son fantôme. Sa mort semble agréable, « Par les ombres myrteux je prendrai...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Ronsard
  • Sonnet pour hélène-pierre ronsard
  • Ronsard sonnet à héléne
  • sonnet pour Hélène de Ronsard
  • Sonnet pour helene de ronsard
  • Ronsard sonnet pour héléne
  • Sonnets à hélène de ronsard
  • Commentaire , sonnets pour helene , ronsard

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !