Sophrologie et psychiatrie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 53 (13072 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
MEGE Jean-Claude
Promotion 29
Rapport de stage

Sophrologie et psychiatrie

Chemin des terrons
13113 LAMANON
contact@mege.fr

Formation en Sophrologie relationnelle

SOMMAIRE

PREMIERE PARTIE

I/ INTRODUCTION……………………………………. p 3

II/ RECHERCHE DU STAGE………………………….. p 4

III/ STAGE D’APLICATION

1- Choix du milieuprofessionnel…………………… p 5
2- Public choisi
3- Objectif du stage
4- Réunion d’information
5- Profil des patients

IV/DEROULEMENT DES SEANCES…………………... p 8

1- Fil conducteur des douze séances
2- Evolution des séances
3- Les douze séances et leur intentionnalité
4- Descriptif d’une séance type

DEUXIEME PARTIE

Accueil des participants

I/ SEANCES

1- Séance 1 : la rencontre2- Séance 2 : lenteur, rythme lent, prendre son temps
3- Séance 3 : lenteur de tout le corps
4- Séance 4 : relaxation différentielle, tout le corps
5- Séance 5 : à l’écoute de ma respiration
6- Séance 6 : je contacte mon souffle dans les 3 postures de vie
7- Séance 7 : la verticalité : mon être debout
8- Séance 8 : l’ancrage avec l’arbre au printemps9- Séance 9 : contacter la détente, protection du seuil sophroliminal
10- Séance10 : relaxation avec objet
11- Séance 11 : le plein d’énergie
12- Séance 12 : ménage de printemps

II/ BILAN DES STAGIAIRES

III/ MON BILAN

IV/ CONCLUSION

ANNEXES

- Infirmière : pages 54, 55, 56, 57, 58
- Patients : pages 59, 60, 61- Photos (CMP + Salle MJC)

PREMIERE PARTIE

I / INTRODUCTION
[pic]

Ce stage est la mise en pratique de ce que j’ai appris et vécu au cours des deux années de formation avec la promotion 27.

C’est la transposition de mes acquis dans les conditions réelles et la confrontation avec le mondepsychiatrique.

Dans ce rapport seront exposés tour à tour, l’objectif, le déroulement de ce stage, sa mise en place, son bilan ; je confie aussi mes émotions, mes ressentis, mes découvertes, mes difficultés tout au long de cette démarche.

II / RECHERCHE DU STAGE

Mon choix était depuis longtemps réfléchi et arrêté.
J’ai côtoyé pendant dix ans l’universpsychiatrique, un univers si particulier, si riche et si effrayant à la fois.
J’ai été fasciné par la fragilité, la sensibilité des patients
Mon choix s’est porté sur une structure d’accueil à MIRAMAS :
CMP (centre médico-psychologique).
C’est une structure de taille moyenne, composée d’une vingtaine de salariés : psychiatres, infirmières et psychologues.
Cette structure reçoit chaque semaine despatients fragilisés après leur sortie de l’hôpital qui viennent consulter et rencontrer le personnel soignant pour un suivi adapté à chacun.
Les personnes accueillies sont pour la plupart suivies médicalement sur du long terme et souffrent pour la majorité de grosses dépressions, d’autres sont psychotiques ou ont des troubles du comportement.
Tous ces patients sont sous antipsychotiques,antidépresseurs, anxiolytiques, hypnotiques…….
Etant conscient de cette problématique, j’ai voulu proposer une alternative : la sophrologie.

Le monde du handicap est complexe dans son approche, il nous renvoie nos peurs, nos angoisses qui sont autant d’obstacles à une vraie relation.
Mon but sera d’établir une relation avec ces patients, une relation différente, une relation basée à partir dessensations corporelles selon les principes propres de la sophrologie.
La pratique de la sophrologie calme, soulage, réduit les tensions du corps
Mon intention a été d’animer ces séances avec un esprit d’ouverture, de favoriser la rencontre du corps et de l’esprit pour trouver le chemin de l’apaisement.
III / STAGE D’APPLICATION

1- CHOIX DU...
tracking img