Soundiata keita

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1145 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LES ŒUVRES INTEGRALES DE SOUNDIATA KEITA.
Soundiata Keïta
Soundiata Keïta (ou Soundjata Keïta) était un empereur du Mali, fils de Naré Maghann Konaté et de Sogolon Kondé né en 1190 à Niani (Royaume du Manding, actuelle Guinée) et décédé en 1255.
L'histoire de Soundiata Keïta est essentiellement connue par l’épopée racontée de génération en génération jusqu’à nos jours par les griots, et ainsianalysée par Seydou Camara :
« Cette « épopée » aux tonalités légendaires est un mélange de souvenirs réels et de motifs de conte ; c'est, autrement dit, une construction littéraire qui évoque l'histoire locale parasitée par le thème universel du héros classique.»
Biographie :
Naré Maghann Konaté était un roi du Manding, petit royaume d’Afrique de l'ouest situé dans l'actuelle Guinée. Il reçutun jour la visite d’un chasseur devin qui lui prédit qu’une femme laide lui donnerait un jour un fils qui deviendrait un grand roi. Naré Maghann Konaté était déjà marié à Sassouma Bérété et avait un fils Dankaran Toumani Keïta. Pourtant quand, quelques années plus tard, deux chasseurs venant du pays de Do lui présentèrent une femme laide et bossue, Sogolon Kondé, se rappelant la prédiction ill’épousa. Sa deuxième épouse donna naissance à un fils baptisé Soundiata Keïta. Celui-ci resta infirme pendant toute son enfance incapable de se tenir debout.
A la mort de Naré Maghann Konaté, en 1218, Dankaran Toumani Keïta, le premier fils prit le pouvoir malgré la volonté du roi défunt de respecter la prédiction. Sundjata et sa mère, qui avait donné naissance à deux filles et avait adopté le fils dela troisième femme de Naré Maghann Konaté, étaient l’objet permanent du mépris du nouveau roi et de sa mère. Après un affront contre sa mère, Sundjata, à l’âge de sept ans, réussit à se lever. Il recouvre miraculeusement l’usage de ses jambes lorsqu’il a touché le bâton royal. Mais la haine de Sassouma Bérété et de Dankaran Toumani Keïta conduisit Sundjata, sa mère et ses sœurs à l’exil au Royaumede Mena.
Soumangourou Kanté, roi du Sosso, attaqua le royaume du Manding. Dankaran Toumani Keïta, craignant pour sa vie, dut fuir. Selon la tradition, Soumangourou mène une dizaine d’expéditions au cours desquelles il massacre onze des fils de Naré Maghann Konaté, sauf Soundiata Keita.
Les habitants du Manding allèrent chercher Soundiata Keïta dans son exil. Le jeune prince est devenu trèspopulaire auprès des Mandingues qui espèrent qu’il chassera un jour les envahisseurs du Sosso. Sa popularité croissante inquiète Soumangourou, roi du Sosso, à qui des sorciers ont prédit : « Ton vainqueur naîtra au Mali ». Pour échapper à sa vengeance, Soundiata se réfugie chez un souverain voisin et ami, régnant au sud de son pays. Là, il attend le moment favorable pour libérer son royaume.
Œuvres :Soundiata s’est aguerri dès son plus jeune âge au tir à l’arc et mithridatisé contre les poisons. Il vit pendant des années avec l’idée de se venger du massacre de sa famille. Un jour, un émissaire lui apprend la révolte des Mandé contre Soumangourou Kanté.
Il rassemble ses guerriers, conquiert le Founta-Djalon, et lance des attaques sur le Sosso. Pour apprendre le secret de l’invulnérabilitéde Soumangourou Kanté, il lui envoie sa sœur Djegue, qui selon la légende apprend que « Seule une flèche portant un ergot de coq blanc pourra tuer le roi du Sosso ». Soundiata fait le nécessaire avec le secours des magiciens attachés à son service.
Rassemblant les armées de différents petits royaumes en lutte contre le Sosso, Soundiata Keïta forma une armée et réussit à vaincre l’armée deSoumangourou Kanté en 1235 à Kirina. Soumangourou Kanté disparut dans une montagne à Koulikoro.
Soundiata Keïta réunit tous les royaumes pour constituer l’Empire du Mali. Il est proclamé « Mansa » ce qui signifie « Roi des rois ». Il établit la capitale à Niani, sa ville natale, aujourd’hui un petit village en Guinée à proximité de la frontière malienne. Lors de son intronisation, la confrérie des...
tracking img