Source des droit de l homme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4963 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION
A la suite de la deuxième guerre mondiale, alors que le monde sortait, ravagé par la barbarie humaine, l’universalité des droits fondamentaux ne faisait plus de doute. La fragilité de l’homme en avait rappelé la valeur. C’est ainsi que dans le cadre de l’organisation des nations unies que s’est négocié la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (D.U.D.H.).

En 1948, seuls 58Etats contre 192 en 2008, constituaient l’organisation des nations unies. Malgré la ratification de la déclaration par 48 Etats représentant des idéologies, des systèmes politiques, des religions, des traditions et des niveaux de développements très hétérogènes, le caractère universel de la déclaration fait l’objet de vives controverses dans la mesure où ce texte s’est vu reproché son inspirationoccidentale. En effet il est constaté que les droits de l’homme trouvent leur origine dans la philosophie politique occidentale inscrite notamment dans les textes fondamentaux issus des Révolutions britanniques, américaines et françaises.[1]Selon le professeur François JULLIEN[2], ce texte ne tient pas compte des diversités culturelles.

A la suite de ces arguments, s’interroger surl’universalité de la déclaration s’avère très pertinent.

L’universalité au sens de la déclaration signifie « pour tous les hommes et pour tout homme »[3] .

Si la D.U.D.H. et le système juridique qui en découlent se veulent universels, il reste que c’est un texte inscrit dans un contexte et une histoire particulière. Et certains éléments ou certaines formulations peuvent exprimer l’origine occidentale deleurs rédacteurs. D’autant qu’il a été adopté à une époque où la plupart des pays du sud étaient encore sous la domination coloniale. C’est pourquoi la problématique qui se pose est de savoir si la Déclaration universelle des droits de l’homme est universelle. Cette Universalité n’est- elle pas contestée ? 

L’examen du sujet pose un intérêt double :

Au plan théorique, la déclaration a donnénaissance à beaucoup de controverses doctrinales sur son caractère universel. Certains auteurs à l’instar du professeur François JULLIEN[4] pensent que « les occidentaux imposent les droits de l’homme comme devant être universels alors que ces droits sont issus d’une histoire particulière à l’Europe. Si la revendication d’une universalité des droits de l’homme s’appuie sur l’idée que la penséeeuropéenne exprime un progrès pour l’humanité, n’est- ce pas faire d’un ethnocentrisme obtus »

D’autres[5] réaffirmant le caractère universel de la déclaration estiment que «  ces droits n’appartiennent à aucune civilisation particulière. Leur application n’est certes pas encore universelle, mais leur caractère universel implique qu’ils restent valables en tous lieux, en tout temps et pour tousles hommes sans aucune distinction. Les droits de l’homme reposent sur des valeurs qui peuvent être partagées par l’humanité entière. Ils ne sauraient être réécrits en fonction de telle ou telle spécificité. Leur universalité n’est pas un obstacle à la diversité culturelle ».

L’aspect pratique nous permet de constater que si la déclaration connait des difficultés dans son application, il n’enreste pas moins qu’elle garde une influence certaine dans beaucoup de régions du monde. Les garanties juridiques des droits de l’homme ont fait des progrès sensibles. Les conventions internationales se sont multipliées. La décolonisation, la fin du régime de l’apartheid, l’effondrement des régimes totalitaires en Amérique du Sud ou à l’Est de l’Europe ont marqué l’influence de l’universalité desdroits de l’homme.

Ainsi, compte tenu de ces considérations, après avoir examiné l’universalité de la D.U.D.H. (Chapitre I), il convient d’étudier la contestation de cette universalité (Chapitre II).

CHAPITRE I : L’UNIVERSALITE DE LA DECLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L’HOMME

Pour déterminer le caractère universel de la déclaration universelle des droits de l’homme, il faut montrer...
tracking img