Sources et limites de la croissance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1392 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 1 : Sources et limites de la croissance

Introduction

La croissance est un phénomène économique marquant des deux derniers siècles. Ainsi, en France, une croissance moyenne proche de 2% à permis de multiplier par 20 le PIB/hab.

*Le processus de développement qui a accompagné l’augmentation des niveaux de vie a permis d’accroître le développement humain.
Mais, la croissancen’a pas eu que des conséquences positive : les inégalités mondiales ne se sont pas réduites et la question de l’épuisement des ressources non renouvelable est posée.

*Ces origines de la croissance et du développement sont l’objet d’interprétation diverses, mettant l’accent sur des aspects tant économiques que sociaux.

I D’ou vient la croissance ?

*Sur le long terme l’accroissement du PIBs’explique partiellement par l’augmentation des moyens de production et par une hausse de la productivité du travail.

*Les gains de productivité proviennent eux-même de la mobilisation de l’ensemble des facteurs différents, mais complémentaires, que ce soit le progrès technique, l’investissement ou l’organisation du travail.

*Qui se charge d’introduire ces changements dans l’outil deproduction ?
l’entrepreneur joue un rôle décisif, appuyé toutefois par le contexte institutionnel.

A Les sources de la croissance

*la croissance économique s’explique avant tout par l’augmentation continu des facteurs de production.
Sans augmentation de sa population active, un pays ne peut pas fournir assez de main d’œuvre aux industries qui se développent.
D’autre part, l’utilisation demachines et de biens d’équipement permet aussi d’accroître l’efficacité de chaque travailleurs.
Sans la mécanisation des métiers à tisser au XIII° siècle, l’industrie du textile européen n’aurait pas connu l’essor qui fût le sien lors de la révolution industrielle.
On distingue deux types de croissance :
-la croissance extensive, quand l’augmentation de la production est proportionnelle à celledes facteurs utilisés (facteurs travail et facteur capital).
-la croissance intensive, qui résulte plutôt de l’amélioration de l’efficacité de l’outil de production (machines, robotisation).

*La productivité du travail (exemple : faire un repas en 1h plutôt qu’en 2h) mesure l’efficacité de l’outil de production.
La hausse de la productivité permet de diminuer le temps de fabrication : ilfaut moins d’homme ou moins d’heure pour produire la même quantité.
Trois conséquences en découlent sur le long terme :
-baisse du temps de travail
-baisse des coûts de production
-l’augmentation du pouvoir d’achat
l’économie dispose de plus de bien et de service, ce qui accroît le niveau de vie.

B Les facteurs de la productivité du travail

*Le capital agit à la fois sur la croissanceet la productivité du travail.
L’augmentation quantitative du nombre de machine permet de produire plus, mais aussi d’améliorer l’efficacité de chaque travailleurs : c’est ce qu’on appelle l’augmentation de l’intensité capitalistique.
L’acquisition de capital fixe ou FBCF accroît le stock de capital et incorpore des progrès technique, ce qui entraîne aussi une plus grande efficacité.

*Leprogrès technique accompagne ainsi l’augmentation du stock de capital. Les différentes révolutions industrielles ont nécessité de lourd investissement qui ont permis de transformer les modes de production soit en instaurant de nouveaux procédés, soit en introduisant de nouveaux produits ou composant (ex : ordinateur, pétrole,…) qui ont contribué à la hausse de la productivité du travail.*L’objectif des différentes formes d’organisation du travail est d’accroître l’efficacité des travailleurs.
La division du travail repose sur la spécialisation des travailleurs et la décomposition des tâches, ce qui permet de gagner du temps.
Conçue à l’origine à l’intérieur des entreprises, elle se pratique aussi entre les entreprises, qu’elles soient nationale ou internationale.
*Les...
tracking img