Sourcing

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2585 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Scolastie MIRAMONT MRH
Laurent OLIVIER
Anne Laure COLLARD

Le sourcing

Me I.FROMAGER

Année 2008/2009
Sommaire

Introduction………………………………………………………………………3
Processus du Sourcing…………………………………………………………...4
Les méthodes de sourcing traditionnelles ……………………………………..5
Les nouvelles méthodes de sourcing…………………………………………..7
Conclusion………………………………………………………………………..10Annexe…………………………………………………………………………….11

Introduction

Les entreprises face à la concurrence (et à la pénurie de certains profils) doivent multiplier leurs chances de trouver les bons candidats. Pour cela elles investissent du temps et de l’argent dans la phase recherche de candidats.

« Sourcing (ou identification en français), est un terme utilisé en gestion des ressources humaines pour décrire unprocessus qui a pour objectif d'identifier des candidats correspondant aux profils recherchés par le client. »

Le sourcing, fait partie du processus de recrutement. C’est la phase d’action, c'est-à-dire de recherche de candidat répondant le mieux aux critères précédemment définis.

Ce travail indispensable est en général effectué par les assistants (ou chargés) de recherche, (lorsque le posteexiste,) ou le cas échéant, par les consultants en recrutement eux-mêmes. Dans ce cas, ils gèrent alors l'ensemble du processus de recrutement.

Le processus du sourcing

Cette démarche se déroule en plusieurs étapes :

TTR

Les méthodes de sourcing traditionnelles

La cvthèque
La cvthèque est une base de données qui regroupe les cv de personnes inscrites sur un site internet,spécialisé dans la recherche d’emploi. Les recruteurs paient un forfait afin de pouvoir consulter les cv pour trouver rapidement des profils ciblés susceptibles de les intéresser.

Les sites emplois ou job boards

De nombreux sites emplois généralistes ou spécialisés sont utilisés par les entreprises. Ces entreprises paient pour la publication de leurs annonces, ensuite consultables directement par ungrand nombre de candidats.
Les sites d’entreprises ou job corners
De plus en plus d’entreprises qui disposent de leur propre site Internet créent un espace réservé à l’emploi. Les visiteurs peuvent ainsi postuler à des offres d’emploi publiées, ou envoyer des candidatures spontanées. Cela permet à la société de chercher ses futurs collaborateurs à moindre coût, et de valoriser l’image del’entreprise.
La presse

Les annonces presse sont de moins en moins utilisées, car elles coûtent assez chères.
Elles sont cependant encore très présentes dans certaines régions et dans les domaines spécialisés tels que le bâtiment. Elles présentent l’avantage de pouvoir toucher d’une part, une population spécifique, et d’autre part des personnes qui ne disposent pas de l’outil Internet.

Lesassociations

Les associations telles que les missions locales, l’AFIJ jouent encore un rôle important dans la recherche de candidats. Ces structures s’adressent à des publics plus spécifiques : anciens
détenus, personnes handicapées. Profils qui sont tout aussi intéressant pour les recruteurs.

Les services publics : ANPE et APEC

Depuis la Loi de programmation pour la Cohésion Sociale du 18Janvier 2005,
l’ANPE n’a plus le monopole du placement. L’APEC, quant à elle est spécialisée pour les cadres. Ces services permettent aux entreprises d’afficher des annonces au sein de leurs locaux. Ils peuvent également transmettre des candidatures, déjà sélectionnées, aux entreprises avec qui ils ont établi des « partenariats ».

Les agences de travail temporaire

Ces agences par leur vivierde candidatures peuvent mettre à disposition des entreprises du personnel de manière temporaire ou définitive. En effet, la loi de Cohésion Sociale autorise désormais les agences d’Intérim à proposer des recrutements en CDD et CDI.

Cela permet aux entreprises d’avoir du personnel rapidement sans passer par la phase de recherche. (De plus en plus, d’entreprises utilisent également le...
tracking img