Sous-traitance et l'externalisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3237 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation d’économie et droit
L’externalisation et
la sous-traitance
Depuis une dizaine d'années, le recours à la sous-traitance et à l'externalisation s'est sensiblement accru et ce, plus particulièrement au sein des grandes entreprises. Pourtant, dans une économie régie par l'adaptabilité des offres, l'automatisation des chaînes et la sophistication croissante des produits, les PME/PMIsont, elles aussi, tentées de réduire leurs coûts fixes et de se concentrer sur leurs métiers de base. Elles ont également de plus en plus souvent recours à l'externalisation de certaines de leurs activités industrielles ou tertiaires.
Les chiffres parlent d'eux-mêmes : toutes entreprises confondues, le rapport de la valeur ajoutée au chiffre d'affaires, qui mesure la part de travaileffectuée au sein de l'entreprise, ne cesse de diminuer pour atteindre 27,4 % en 2000... soit une réduction d'un tiers en 22 ans.
Les principales fonctions concernées sont
• l'informatique (63%),
• la logistique (52%),
• les services généraux (37%),
• la production et les ressources humaines (chacune 20%).
Les principaux avantages qui ont, semble –t-il, poussé les décideurs à faire le choix del'externalisation sont :
• le coût et l'efficacité (58%),
• la souplesse et la simplicité (46 %),
• le mode de fonctionnement (25%).

Question de réflexion

A partir de vos connaissances et après lecture des annexes, vous réfléchirez, dans un développement structuré, à la différence entre les techniques d’externalisation, de sous-traitance, de délocalisation et d’ Outsourcing offshore.Vous exposerez les grandes étapes d’un projet d’externalisation, ainsi que l’approche juridique et économique d’une externalisation, puis vous vous demanderez si actuellement il faut externaliser pour améliorer la productivité ?

Annexes
Annexe n° 1
L'externalisation : un choix stratégique
L'externalisation (ou outsourcing) est la délégation sur une période pluriannuelle de la gestion d'uneou de plusieurs fonctions de l'entreprise à un prestataire extérieur.
Cette délégation, qui implique une obligation de résultats de la part du prestataire externe, n'est pas encore du partenariat ni plus tout à fait de la sous-traitance.
Afin de proposer des produits de plus innovants et de qualité, certaines entreprises se recentrent sur des tâches en amont (recherche et développement,marketing, conception) ou en aval (commercialisation, promotion). L'investissement dans l'appareil de production n'est plus la priorité et pour réduire les coûts fixes, les entreprises se concentrent sur leur métier de base, leur savoir-faire… et externalisent. Selon le Baromètre Outsourcing Andersen 2001, 58% des entreprises interrogées estiment que l'externalisation permet de réduire les coûts etd'optimiser leur gestion de trésorerie. Ainsi, elles admettent que l'outsourcing leur procure plus de souplesse, de simplicité et de flexibilité. On peut dès lors distinguer deux catégories d'activités externalisées.
• L'externalisation de sous-ensembles du produit final, qui induit une collaboration où la frontière entre un fournisseur ordinaire et un sous-traitant reste parfois très floue(ex: les équipementiers du secteur automobile).
• L'externalisation des services généraux : nettoyage, sécurité, accueil, téléphonie, parc véhicules, gardiennage, accueil, restauration collective, paye, entretien machines, jardinage, informatique...

Annexe n° 2
L'externalisation : un choix stratégique
Ventilation des activités des entreprises
de sous-traitance par secteur.

[pic]|Automobile, équipementiers |37,20% |
|Constructions électriques et électroniques |14,50% |
|Aéronautique, spatial, armement |12,60% |
|Matériels ferroviaires, de travaux publics et |7,80% |
|agricoles |7% |
|Chimie, pharmacie, IAA et autres industries de |6,60% |
|process...
tracking img