Souvenir de la nuit du 4, victor hugo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (308 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
« Souvenir de la nuit du 4 », Hugo
Problématique : Comment Hugo dénonce-t-il la prise de pouvoir de Napoléon ?

PLAN + IDEES :
I. Un récit pathétique…
1) Un témoignage qui inclut le lecteur- Témoignage réel : date
- Texte digne et simple (alexandrins : vers nobles) → sujet grave
- Utilisation de la 1ère personne du pluriel
- Interpellations de la grand-mère s’adresse à nous
-Dernier paragraphe : Hugo s’adresse au lecteur indirectement

2) Les acteurs du drame
• L’enfant mort :
- Insistance innocence
- Contraste violence des images (début « in medias res »)
-Description du cadavre
- Tragique : opposition passé récent/passé composé → destin
- Figure christique
• La grand-mère :
- Incompréhension et refus de la mort
- Discours direct : adjs affectifs,ponctuation affective, interruptions du discours, champ lexical du chagrin → douleur

3) De « petites gens »
- Un décor simple : réalisme, qualités morales des habitants (v.2), annonce de la mort de lamère
- Un discours populaire : parole de la vieille femme → voix du peuple, vocabulaire simple
 Enfant + grand-mère : valeur emblématique du peuple victime des abus de Napoléon Bonaparte

II.… Au service d’une dénonciation efficace
1) Une responsabilité peu à peu dévoilée
• Date : lendemain de l’intronisation de Napoléon
• Progression du texte :
- « on » (v.17) → neutre
- « ils m’onttués… » (v.34 » → soldats de manière implicite
- « Monsieur Bonaparte » (v.38) → accusation directe
- « Monsieur Napoléon, c’est son nom authentique. » → attaque directe, violente et ironique2) L’ironie comme arme
- Double énonciation du dernier paragraphe : en apparence → l’aïeule, en vérité → lecteur (utilisation de l’imparfait)
- Ironie « Monsieur Napoléon » → usurpation d’un titreauquel il n’a pas droit
- ???

3) Colère et révolte finale
 Registre polémique : attaque violente (dernier paragraphe) :
- Difficultés financières de Napoléon, sa futilité et cupidité...
tracking img