Souvenir d'enfance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (334 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Lorsque je décidai de raconter ces quelques lignes, c'est une grande joie qui s'empara de mon cœur
eu égard à la beauté du souvenir que je m'apprêtais à relater. Je voudrais avant tout,dire que je naquis le 1er mai 1985 en terre ivoirienne sous un soleil digne des grands temps de chaleur africaine. Mon enfance fut jalonnée de précieux souvenirs dont celui de la visitede la basilique « notre dame de la paix » de Yamoussoukro, la capitale politique de la Côte d'Ivoire.
Je venais d'avoir mes 12 ans et cette année là, en guise de félicitation pour lesbons résultats scolaires que j'avais obtenus, ma mère m'accorda le droit et aussi les moyens de me rendre dans le centre du pays pour contempler ce magnifique édifice (la basilique) situéà la lisière de la ville de Yamoussoukro.
Mon oncle et moi partîmes d'Abidjan un samedi matin pour être sûrs de faire partie de la vague des visiteurs de nuit, car c'est en ce moment làque la « grande dame » comme on la surnommait, revêtait ses plus beaux habits.
Je ressens encore la crainte qui fut la mienne lorsque nous nous approchâmes de l'impressionnantdispositif de sécurité qui se tenait à l'entrée de la bâtisse religieuse; la joie et l'étonnement m'envahirent par la suite quand nous accédâmes au grand parvis puis à l'autel du bâtiment. Mesyeux émerveillés admiraient les uns après les autres, les magnifiques tableaux et peintures d'artistes célèbres qui décoraient si bien les murs. Le sol, soigneusement recouvert de marbrelaissait entrevoir une brillance rare. Les nombreux sièges rabattables s'adaptaient à tout genre d'évènement. Je me souviens encore de ce garçon de mon âge, tout aussi émerveillé que moiqui se mit à pleurer lorsque son père lui annonça la fin de la visite. ces souvenirs d'enfance plein d'allégresse et cette période d'innocence et d'insouciance m'ont beaucoup marqué.
tracking img