Spéculation boursière

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (821 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Analyse Boursière et Spéculation sur les marchés d’action

1.La consolidation
1.1 Pourcentage d’intérêt, pourcentage de contrôle et méthode de consolidation
On s’intéresse a une maison mère Mqui détient une entreprise F.
1.1.1 pourcentage d’intérêt
Le pourcentage d’intérêt de M dans F(%i(M->F) ) est le nombre de doits à dividendes de F détenus par M sur le nombre total de droit adividendes de F.
Ca revient a dire que c’est le nombre d’ations et de CI détenus par M sur le nb total d’actions et de CI de F
1.1.2Pourcentage de controle
%c(M->F)= nbre de Droits de vote de Fdétenus par M sur nb total de Droits de vote de F
ADVD : Actions à droits de votes doubles.
ADP : Action à dividende prioritaire est une action dépourvue de droit de vote qui garantit en principe, undividende minimal égal à 7,5% de la valeur nominale de l’action. Toutefois si les résultats ne permettent pas une telle distribution, pendant 3 exercices consécutifs alors l’action récupère le droitde vote et redevient une action ordinaire.

Nous avons calculé les pourcentages d’intérets et de contrôle directs
1.1.3 pourcentage d’intérêt et de contrôle globaux
%i(M->F)= 20 + 70%de 60 =62%
%c(M->F)=20%+60%=80% car M possède 70% de H donc le contrôle de H revient intégralement a M
1.1.4 choix de la méthode de consolidation
Si le %c(M->F) < 20% F n’est pas consolidé
Si20%=< %c(M->f) <=50% M exerce sur F une influence notable et dans ce cas F est consolidé par M par mise en équivalence

Si %c(M->f)> 50% M a le contrôleexclusif de F et dans ce cas M consolide F par intégration globale

Dans le cas de société communautaire d’intérêt (joint venture) c'est-à-dire de codétention de F avec un tiers F est consolidé parintégration proportionnelle.

Pour l’intégration globale il y a des exceptions :
-Il est possible de consolider par intégration globale une participation F à condition que M puisse prouver sa...