Spamming

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 90 (22365 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LE
SPAMMING

Sur tous les fronts de la criminalité

LE SPAMMING :
Sur tous les fronts de la criminalité

Mémoire de Diplôme d’Université de 3eme cycle

Avec le concours scientifique du
Centre Universitaire de recherche
Sur les menaces criminelles Contemporaines

Université Paris II - Panthéon Assas
LE SPAMMING :

Sur tous les fronts de la criminalité

L’université n’entenddonner aucune approbation ni improbation aux opinions émises dans les mémoires de 3ème cycle; ces opinions sont considérées comme propres à leurs auteurs.

Table des matières

I. Préface7
II. Introduction9
III. Internet, nouvel Eldorado des criminels 11
III.1. Les raisons de l’engouement11
L’anonymat des messageries11
Les victimes potentielles14
Coût du Spam17
III.2. Définition etposition du problème21
Spam21
Spamming24
Spammeurs 25
IV. Les différentes formes d’attaques 32
IV.1. Escroqueries 32
A la nigériane « 419 »32
Escroquerie et abus de confiance36
Le chantage39
IV.2. Les v-spam 42
MyDoom 43
W32/Mimail-L44
Bagle 46
V. Les moyens de lutte s’avèrent inefficaces49
V.1. L’arsenal juridique. 49
Réglementations en vigueur 49
Loi pour la confiancedans l’économie numérique 52
Can Spam Act 54
V.2. Les mutations du spamming 57
Le phishing 57
Spim60
Spam-Up62
VI. Conclusion65
VII. Remerciements67
VIII. Annexes68
IX. Bibliographie69
X. Index70
XI. Glossaire70

Préface

Déclaration universelle des droits de l´homme

Adoptée par l´Assemblée généraledans sa résolution 217 A (III) du 10 décembre 1948
Préambule
Considérant quela reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux et inaliénables constitue le fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde.
Considérant que la méconnaissance et le mépris des droits de l'homme ont conduit à des actes de barbarie qui révoltent la conscience de l'humanité et que l'avènement d'un monde où les êtreshumains seront libres de parler et de croire, libérés de la terreur et de la misère, a été proclamé comme la plus haute aspiration de l'homme.
Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression.
Considérant qu'il est essentiel d'encourager ledéveloppement de relations amicales entre nations.
Considérant que dans la Charte les peuples des Nations Unies ont proclamé à nouveau leur foi dans les droits fondamentaux de l'homme, dans la dignité et la valeur de la personne humaine, dans l'égalité des droits des hommes et des femmes, et qu'ils se sont déclarés résolus à favoriser le progrès social et à instaurer de meilleures conditions devie dans une liberté plus grande.

Considérant que les Etats Membres se sont engagés à assurer, en coopération avec l'Organisation des Nations Unies, le respect universel et effectif des droits de l'homme et des libertés fondamentales.
Considérant qu'une conception commune de ces droits et libertés est de la plus haute importance pour remplir pleinement cet engagement.

L'Assemblée Généraleproclame la présente Déclaration Universelle des Droits de l'Homme comme l'idéal commun à atteindre par tous les peuples et toutes les nations afin que tous les individus et tous les organes de la société, ayant cette Déclaration constamment à l'esprit, s'efforcent, par l'enseignement et l'éducation, de développer le respect de ces droits et libertés et d'en assurer, par des mesures progressivesd'ordre national et international, la reconnaissance et l'application universelles et effectives, tant parmi les populations des Etats Membres eux-mêmes que parmi celles des territoires placés sous leur juridiction.

Introduction
Le fonctionnement des réseaux de communications et en particulier de l’Internet, n’ayant que peu d’intérêt dans une étude criminologique de la délinquance informatique,...
tracking img