Spartacus

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1475 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 janvier 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
Les gladiateurs
Avant de commencer à parler de Spartacus, je vais vous présenter la vie d'un gladiateur quelconque pour que vous compreniez les motivations de Spartacus et des gladiateurs à la révolte.Les gladiateurs (du latin: gladiatores qui signifie "combattant à l'épée", ou "épéiste") étaient des combattants exceptionnels ou des esclaves sans distinctions ethniques ou sexuelles, entrainéspar un excellent gladiateur devenu entraineur dans un ludius. Il y avait trois façons de devenir gladiateur. La première  était la plus courante, était  qu'un prisonnier de guerre ou un esclave acheté pour quelques deniers à un marchand d'esclave, devait s'entraîner pendant plusieurs semaines pour passer un examen, qui consistait  à faire tomber son adversaire au sol ,ou alors de résister le pluslongtemps possible face à l'adversaire.La deuxième méthode pour devenir gladiateur était de demander à l'être, dans ce cas le nouveau gladiateur devait signer un contrat d'une durée indéterminée avec le laniste. En faisant cela, le nouveau gladiateur reconnaissait au laniste un droit de torture et d'emprisonnement, en cas de désobéissance ou de manque de combativité.Et la troisième méthode qui estla plus cruelle, était qu'un prisonnier condamné à mourir lors d'un combat dans l'arène souvent très inégale réussissait à survivre assez longtemps ou à gagner le combat. Dans ce cas, c'était le public, le laniste ou l'organisateur des jeux qui choisissait de lui donner une chance.A chaque fin de mois les gladiateurs avaient le droit soit à de l'argent, qu'ils pouvaient garder, où le donner à lapersonne de leur choix, ou encore ils pouvait obtenir une esclave choisie dans le lot pour se faire plaisir.Dans l'arène, l'ordre de tuer son adversaire était donné par l'organisateur des jeux et n'avait pas le droit d'être refuser, ce qui ne plaisait pas toujours aux gladiateurs. Le dernier combat est appelé primus, il oppose les meilleurs gladiateurs et était obligatoirement un combat à mort.Lesgladiateurs aidaient souvent les femmes de haut rang à satisfaire leur soif sexuelle parfois contre le gré des gladiateurs. Les femmes qui profitaient le plus des gladiateurs sont les femmes des lanistes qui profitaient de l'absence de leurs maris pour faire........... vous savez quoi.Quand aux  lanistes, ils peuvent......... avec leurs esclaves même devant leurs femmes qui n'avaient rien à dire,étant donné qu'elles dépendent d'eux.
II) Spartacus
Spartacus est originaire de Thrace ainsi que sa femme, né aux environs de -100 ans, avant Jésus Christ il était berger ou aristocrate avant de servir comme auxiliaire dans une légion romaine qu'il a déserté, car il ne voulait pas être sous les ordres d'un romain. Spartacus n'est peut être pas son vrai nom, car il a probablement était rebaptisépar Lentulus Batiatus.Peu après qu'il avait déserté, il a était capturé, fait prisonnier et vendu à Rome à un laniste nommé Lentulus Batiatus, qui l'emmena à son école qui se situait à Capoue. Il s'imposa assez vite comme étant le meilleur gladiateur de Capoue et son surnom sera alors pour le public "le champion de Capoue".En -73 avant JC, dans la nuit ,Spartacus s'évada avec environ 70 autresgladiateurs sans armes ni vivres. Après avoir réussi à se procurer des armes, la milice de Capoue  les poursuivit mais les gladiateurs sur-entrainé et n'ayant aucune pitié s'en débarrassèrent assez facilement. Sous les ordres du préteur Gaius Claudius Glaber la république romaine envoya 3000 hommes pour les 70 hommes de Spartacus. Spartacus aura l'idée de se réfugier sur les pentes du Vésuve, c'estdonc un siège qu'il a fallu mener contre ces hommes. Spartacus et ses hommes ont souffert du manque d'eau et de nourriture, ils espérèrent la pluie. Piégés sur le Vésuve, ils ne pouvaient redescendre que par une pente très raide, impossible à franchir sans échelle. C'est à ce moment précis que la légende veut que Spartacus et ses hommes crés des échelles à partir de pieds de vignes arrachés sur...
tracking img