Spectacle au second empire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (276 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Second Empire est une période dont on commence seulement à mesurer la richesse en matière culturelle. C’est en effet sous Napoléon III que se mettent en place les prémissesd’une culture de masse. L’insertion de la culture dans le système capitaliste et libéral est particulièrement sensible en matière de spectacles, qui constituent alors leprincipal loisir des Français. Par le décret du 6 janvier 1864, l’Empire instaure la « liberté des théâtres », mettant fin à tout contrôle administratif (hormis la censure) sur lesspectacles. C’est certainement la décision politique la plus importante de tout le XIXe siècle en matière théâtrale. A côté de cette mesure d’une importance exceptionnelle, lerégime impérial multiplie les initiatives : destruction des théâtres populaires du « Boulevard du Crime », réforme des scènes officielles, construction de nouvelles salles(dont la plus importante est le « nouvel Opéra » conçu par Charles Garnier), etc. C’est cette politique, jamais étudiée, que le colloque va détailler, en en examinant toutes lescomposantes, ainsi que les structures et les personnes qui l’ont mise en oeuvre. Les principales institutions théâtrales (Opéra, Comédie-Française, Odéon, etc.) seront étudiées.En outre, un bilan sera proposé pour tous les genres (vaudeville, drame, ballet, etc.) sans oublier les genres qui naissent ou se développent à cette époque : opérette,café-concert, cirque, marionnettes, etc. Tous les aspects de la vie des spectacles seront envisagés : censure, statut des artistes, critique dramatique, etc. Ainsi l’on verra que lesannées 1850 et 1860, loin d’être aussi vides que le laissent supposer les manuels d’histoire du théâtre, sont une étape essentielle dans l’évolution des spectacles en France.
tracking img