Spiruline

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1556 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La spiruline existe telle quelle depuis plus de trois milliards d'années. Ainsi nommée en raison de sa forme spiralée, elle appartient à la famille des cyanobactéries ou microalgues bleu-vert. Il existe près de 1 500 espèces d'algues bleues, et 36 espèces de spiruline sont comestibles. La principale espèce actuellement offerte sur le marché est la Spirulina platensis Elle est cultivéeprincipalement en Californie et à Hawaï où une sous-espèce a été mise au point, la Spirulina pacifica®. Dans le commerce, la spiruline se présente sous la forme d'une poudre bleu-vert déshydratée.
Composition nutritionnelle. La spiruline contient une mine de nutriments dans un très petit volume. En voici les principaux. Noter que sa teneur peut varier selon son origine.
Elle renferme de 55 % à 70 % deprotéines d'excellente qualité (proportion des acides aminés et digestibilité optimales), ce qui représente de 2,5 g à 3,5 g par dose de 5 g.
La spiruline est une source exceptionnelle de caroténoïdes variés (bêta-carotène principalement, mais aussi cryptoxanthine, lutéine, zéaxanthine, etc.), soit autour de 22 mg/5 g. Elle fournit notamment une quantité astronomique de bêta-carotène, soit de12 000 UI à 25 000 UI par 5 g.
Elle constitue une excellente source de fer, soit de 3 mg à 8 mg par 5 g.
Elle contient une quantité appréciable d'acide gamma-linolénique (de 40 mg à 50 mg/5 g), un acide gras insaturé de la famille des oméga-61.
De plus, la spiruline est riche en phycocyanine, le seul pigment bleu naturel pouvant servir de colorant alimentaire et auquel on attribue une activitéantioxydante importante. Elle contient également de la chlorophylle et de petites quantités de plusieurs minéraux. Elle est dotée d’une faible teneur en calories et on lui attribue des vertus immunomodulatrices2,3.
Voilà pourquoi on parle souvent de cette algue comme d’un « superaliment ».

Historique

haut [pic]
Lorsque les Européens abordèrent en Amérique centrale, ils découvrirent que les Aztèquestiraient du grand lac Texcoco, situé près de Mexico, une sorte de « boue » bleue à haute valeur nutritive, le tecuitlatl ou spiruline. En Afrique, certaines peuplades du Sahara récoltent depuis très longtemps, dans le lac Tchad, une substance semblable, le dihé, qui est notamment consommée par les femmes enceintes et durant les périodes de pénurie alimentaire. En raison de sa richesse nutritive etdu fait qu'elle peut être produite localement, la spiruline est intéressante pour les pays où la malnutrition sévit. Des « fermes » de production ont été mises sur pied notamment en Inde, au Pérou, au Togo, en Chine et au Vietnam6.
Au cours des années 1970, la spiruline est devenue populaire dans les pays industrialisés comme aliment santé ou supplément alimentaire. On la « cultive » depuis dansdes environnements où tous les intrants sont soigneusement contrôlés, ce qui permet de produire d'importantes quantités dans des espaces relativement réduits et, du même coup, d'éviter les risques de contamination.
La popularité de la spiruline devint telle qu'un certain nombre de « légendes urbaines » se mirent à circuler à son sujet. On prétendit, par exemple, qu'elle pouvait contribuer à laperte de poids, ce qui n'a jamais été démontré. De même, le bruit court qu'elle serait utile contre le déficit d'attention et l’hyperactivité, ce qui ne repose sur aucune étude scientifique. Ces usages ne sont pas non plus fondés sur une pratique médicinale traditionnelle.

Recherches

haut [pic]
[pic] Leucoplasie et prévention du cancer. Au cours d'essais menés dans les années 1980 sur deshamsters atteints du cancer de la cavité buccale, on avait noté que la spiruline semblait provoquer une régression des tumeurs7. En 1995, des chercheurs indiens publiaient les résultats d'un essai clinique mené auprès de 87 personnes atteintes de leucoplasie : ils rapportaient une régression complète des lésions dans 45 % des cas pour les sujets traités, contre 7 % pour ceux du groupe placebo8....
tracking img