Spleen de paris

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (933 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Charles Baudelaire est né à Paris en 1821 est du Romantisme. C'est l'un des plus grands poètes français du XIX° siècle qui a définit les principes créateurs de la poésie moderne, du symbolisme ausurréalisme. Il a une la vision differente de la plupart des gens de son époque, on le perçoit plus près de Dieu (Bénédiction) ou de Satan (Les Litanies de Satan) que du monde terrestre (L'Albatros). Ilrefuse de faire partit de ce monde materiel, notamment de l'univers bourgeois qui s'impose à la France pendant le 19e siècle Après les Fleurs du mal, le recueil le Spleen de Paris, qui est le 4èmevolume des œuvres complètes de Baudelaire, représente la dernière tentative de Baudelaire pour accéder à une écriture libre et poétique, pour parvenir à son rêve esthétique, la rencontre magique del'insolite et du quotidien. Le Spleen de Paris, qui a été publié en 1869, est composé de petits poèmes écrits en prose. Quant à son titre, le Spleen définit un ennui, un état dépressif de l’auteurcaractérisé par une grande fatigue accompagnée de mélancolie. Le poème « La chambre double » est le 5eme poème du recueil. A la lecture du poème, on s'aperçoit bien que le texte est divisé en deux. En effetle personnage suscite un reel engouement pour la chambre puis un degout inexpliquable. Notre première partie sera consacrée a l’opposition entre le spleen et l’ideal puis par la suite nous etudieronsen quoi le ce texte est narratif et poetique.

En effet , dans "La Chambre double", Baudelaire décrit une chambre, qui est une pièce réelle et plutôt banale, il la rend somptueuse et rêveuse.C’est comme si il était emerveillé par cet chambre «qui ressemble à une rêverie, une chambre véritablement spirituelle, où l'atmosphère stagnante est légèrement teintée de rose et de bleu ».Il fait detransfigure le réel et fait d'un taudis un palais merveilleux et où " l'âme prend un bain de paresse" . On constate bien que Baudelaire idealise cet chambre « delicieuse clarté de l’harmonie » cela...
tracking img