Sport de rue

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1713 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les besoins sportifs contemporain
Les pratiques sportives sont souvent le reflet de la société, et doit être mis en relation avec les transformations des sociétés occidentales qui bouleversent les équilibres en place.

Dans les années 80, le culte de la performance peut aussi expliquer l’arriver de ces nouvelles pratiques, avec son aspect égalitaire, important pour les jeunes.

De plus, larecherche d’autonomie individuelle entraine les pratiquants à se libérer d’une certaine emprise de la société, et à choisir des pratiques alternatives plutôt que les fédérations.

Le sportif, par son besoin d’autodétermination et d’autogestion* se fixe ses propres règles, ses propres normes d’investissement de l’espace, et devient ainsi un « consomm’acteur* autonome ». Pour satisfaire cesdifférents besoins, les pratiques du sportifs contemporain doivent passer par des équipements non-standardisés. Un nouveau rapport à la ville se crée alors, par l’appropriation de l'environnement urbain, mais aussi une nouvelle qualification de l’espace de la ville, qui passe par des aménagements inédits.

Le désir de disposer librement de son temps, son corps et sa vie est un des éléments essentielsdans la pratique de telles activités.

Pour notre sujet, ces besoins sportifs contemporains expliquent de nombreux éléments essentiels pour une meilleure compréhension de ce genre d’appropriation de l’espace urbain.

La notion de « pratique récréative autonome » semble la mieux correspondre à ces activités, le terme d’ « autonome » reflétant la façon dont les pratiquants les vivent : désirde pratiquer librement, quand et où ils le souhaitent.

Souvent, ces activités apparaissent aux yeux de tous comme des pratiques inorganisés. D’un point de vue politique, il y a une volonté de marginaliser ces comportements, de les associer à des sources de problème. Mais en réalité, ils ne résultent que de l’évolution des pratiques sociales, et ne sont déviant que par leur refus d’intégrer lesstructures organisées existantes

Des pratiques "spectacularisable"


Les pratiquants investissent les lieux par différents usages de leurs corps et des éléments urbains.

La notion de danger et de spectacularisation, dans une logique d’affirmation de la personnalité est une des bases de ces pratiques. Parfois, de réelles mises en scènes se dessinent dans l’espace urbain, avec des gestuelsaccompagnants ces mouvements sportifs, des sortes de chorégraphie, un aspect artistique, d’où l’expression de pratiques « spectacularisables ». Ces activités créent ainsi de nouvelles formes et de nouveaux modes de déplacement.

Le danseur de hip-hop sur une place ou dans un parc veut aussi se démarquer de la masse des passants, il leur propose un divertissement. Le lien, la fascination quis'établit entre danseur et spectateur contribue à donner du poids aux idées qui imprègnent le mouvement : refus de rentrer dans un moule, volonté de liberté, de reconnaissance.

Il en va de même dans le parkour. Le traceur a la volonté de s'affranchir des trajectoires ordinaires, pensées par les aménageurs. C'est un défi lancé à la société, une manière de s'exprimer qui a un sens plus fort que desmots. Chacun des gestes du traceur est étudié, calculé. Il a une grande conscience de son corps, de ses capacités et de ses limites. Il sculpte son espace et capte l'attention des spectateurs, lesquels prennent à leur tour conscience de leur espace. Une interaction se déroule entre traceur et spectateur. Le parkour amène à la découverte de l'espace pour le traceur, mais aussi et peut-être surtoutpour le spectateur, dans des modalités différentes. Un nouveau regard est posé sur le banc, conçu pour s'y asseoir, voire s'y allonger, qui devient un tremplin pour atteindre le sommet d'un mur.

Ces pratiques sont génératrices de liens sociaux :

Dans de nombreux espaces urbains socialement marginalisé, ces activités peuvent devenir des animations spontanées, créant des liens sociaux,...
tracking img