Sport et handicap

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2046 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
|EPS ET SOCIETE (écrit 1) |
| « A travers l’école, l’EPS est en relation avec une conjoncture socio-économique, politique et culturelle. Que ces conditions changent et les moyens, les |
|fins, la définition de la discipline en sont affectés (plan Soisson,C.A.S etc) » |
|Dans l’entreprise, la flexibilité, la réactivité , la mondialisation, la diversification et l’enrichissement des tâches deviennent des mots clés. Ces |
|transformations ont pour effet d’accroître le niveau de formation exigé des salariés et témoignent d’une recherche d’individualisation dans ladémarche de |
|formation. L’individu doit être capable de prendre en charge sa formation tout au long de sa vie professionnelle. L’EPS se doit de reprendre à son compte le |
|concept d’apprendre à apprendre. |
|Dans l’école, elle est directement touchée par lesévolutions du système scolaire (depuis une dizaine d’année on assiste à une revalorisation du rôle des |
|savoirs dans le processus éducatif global et à une centration sur l’apprenant qui apparaît comme une manière plus sûre d’atteindre les objectifs de |
|connaissance), par le renouvellement des pédagogies (pédagogie par objectifs, évaluation formative, non directivité etc…), par lesurgences qui surgissent: |
|surmenage, formation aux loisir,    santé lutte contre l’échec scolaire (condition d’une bonne intégration sociale et par la même contribuant à la paix |
|sociale). |
|Enfin les grands bouleversements quitraversent notre civilisation: technoscientifisation galopante (les ordinateurs peuvent fournir à l’élève un programme |
|d’entraînement en fonction de ses résultats aux tests), démocratisation, dilution de la notion de citoyenneté, monté de l’individualisme, inflation du corporel|
|qui accompagne le développement d’une société des loisirs et de l’hédonisme, interpellent ses concepts, ses pratiques,sa pédagogie et la réflexion sur son |
|objet: à quoi sert l’EPS dans ce type de société (Ex: comment prendre en compte l’efficience motrice et l’hédonisme ambiant? Alors que les masses-médias |
|incitent les jeunes à profiter du moment présent, les enseignants leur demandent de travailler, d’être attentifs. Ce décalage impose aux enseignants en plus |
|d’être des spécialistes dansleurs matières, de devenir des spécialistes en motivation.) |
|EPS ET SYSTEME D’ENSEIGNEMENT (écrit 2) |
| L’EPS s’inscrit dans un système d’enseignement, où on est passé d’une logique de la “restitution” dessavoirs à une logique de la “compréhension” beaucoup |
|plus exigeante pour l’élève et l’enseignant. A l’origine de ces transformations on trouve deux théories, le cognitivisme et le constructivisme, qui proposent |
|une approche différente du béhaviorisme pour concevoir l’apprentissage et l’acquisition des savoirs par l’enfant. |
|Sans que l’onpuisse parler de modèle unique, la réflexion et les débats relatifs à l’apprentissage moteur et à la motivation des élèves en EPS, sont dominés |
|par une conception cognitiviste. L’individu qui apprend est envisagé par analogie avec un système qui traite de l’information stocke des connaissances sous |
|forme de symboles, calcule et contrôle ses comportements sur la base de ce calcul....
tracking img