Srtsfgsdfgvdqsr

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 55 (13705 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
16/09

Histoire de l'immigration

La question de l'immigration est devenue un champ important dans les disciplines des sciences humaines. On compare la sociologie des migrations à celle du genre. Quand on s'intéresse à l'histoire de l'immigration on s'y intéresse de différentes manière nous aborderons les questions de représentations, de discours, de stéréotypes etc … Il y a un décalage entreréalité et représentations. Il y a une étude à faire entre les réalités de l'immigration et les représentations que l'on s'en fait.
Le caractère historique de l'immigration remonte au Moyen Age, chaque époque à sa forme de violence , on est jamais à l'abri d'obscurantisme, rien n'est jamais acquis sur ces sujets la.

L'emergence de la figure de l'immigré entgre 1850-1880

Dans unepremière partie on évoquera la question de l'immigration apres 1851 (première fois ou on recense les étrangers). La question que l'on se pose c'est qui est l'Autre ? Il y a plusieurs types de population étrangère. Première catégorie, les vrai étrangers qui viennent travailler en France (les frontaliers, italiens, espagnols etc …). La question de l'immigration ne se restreint pas à ca, des francais maisque l'on considère comme étrangers, comme les coloniaux (on donne à ces populations beaucoup moins de droits que l'on considère comme des races inférieures), les vagabonds, les régionaux (les avergnats à Paris, les bretons, les basques) ils viennent dans la ville, ils partent de leur campagne pour venir dans la ville. Tout ceci se fait dans le contexte de la fabrication de l'Etat nation francaise,il s'instaure un état de domination, la nation francaise est en train de se batir. (A-M THIESSE – 'la fabrication des identités nationales'). Cette notion renvoie au rapport de domination dans le champ sociale, sur diverse notion tel que le métissage, de l'hybridité, des transferts culturels...
Emergence de la figure de l'immigré, c'est une partie qui fait partie des représentationscontrairement à l'étranger qui est une réalité (pas de papier francais). Cette figure apparaît entre 1850 et 1880, c'est celui qui vient en France pour trouver un emploi et qui est arrivé en France parce qu'il est sollicité ou par sa propre volonté. Nous nous limiterons à ceux qui se déplacent, qui passe une frontière. L'idée est que l'immigré est né de l'industrialisation → classe ouvrière → prolétariat →immigration (catégorie du prolétariat). On considère l'immigré comme une personne venu s'installer en France. Le 19 eme siècle est un siècle de forte circulation, il n'y a pas de division des taches, c'est un siècle de forte mobilité, les gens font plusieurs taches. 1851 premier recensement officiel, on recense 350 000 étrangers (30 millions d'habitants). Jusqu'en 14 forte accélération de l'arrivédes étrangers dans le monde du travail francais entre 1860 et 1880. Le paradoxe est qu'il y a dans les campagnes francaises de grandes ressources, malgré cela on fait appel dans les entreprises à des travailleurs étrangers (au lieu d'appeler les paysans).
En 1851 la France compte 86 départements, la France sans compter la Russie est le pays le plus peuplé d'Europe, le pourcentage d'étrangersreprésente 1% de la population, ceux ci sont des frontaliers comme des belges, des Allemands, des Suisses, des Italiens, des Espagnols … 36% des étrangers sont des belges. On peut considérer qu'il y a une défiance entre le monde des campagnes et le monde des ouvriers, une sorte de bras de fer qui est vécu comme une dérive par la France des campagnes. La main d'oeuvre qui arrive en France est peuqualifié, ces travailleurs sont payés à bon prix. Forte présence migrante lié au travail, il y a une autre sorte d'arrivé en France, l'arrivé de chefs d'industrie bourgeois étranger qui vont imprégner la France de ce souffle britannique (« migration par le haut »). Waddington venu en France est le fils d'un industriel anglais venu dans l'eure et loire, il se fait naturalisé francais et tout en...
tracking img