St foy de conques

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1034 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Baron-Dit-Faveron Histoire 09/12/11
Angélique

Questions page 89 :
1) Au début du XI, Foy, une jeune fille refuse d’adorer les dieux païens. Alors le gouverneur Dacien la condamne à mort. Il l’a fitbrûlé mais un «  grand miracle » de Dieu se produisit, un ange vint et atteignit le feu. Mais Dacien ordonna «  qu’on emporte une parcelle de sa tête, car elle nous fait grand tord à tous. » Sainte Foy est reconnu comme une martyre.(Doc 1) De plus Pascal II encourage et reconnait Sainte Foy comme une sainte que l’on doit honorer, a qui l’on doit faire des offrandes, prier pour elle, lacélébrer.(Doc 1 et 6)

2) L’Eglise avec à sa tête Philipe II encourage ce culte. Le reliquaire de Sainte Foy en or montre qu’elle est un symbole important du christianisme, sacrifié pour ses convictions religieuses. (Doc 1 et 2). Il nous montre Sainte Foy comme une pauvre martyre, que l’on doit honorer. De plus l’appui de Théologien (Doc 3) encourage le culte.

3) Sainte Foy est pour eux uneintermédiaire de Dieu. Ils pensent que si ils la vénèrent alors auront lieu des miracles. (Doc 5).Malades, aveugles, muets et prisonniers se ruent devant la sainte pour son aide. Ils veulent sa protection, une vie éternelle.

4) Le lien se fait grâce au reliquaire de Sainte Foy, les gens vont vouloir aller à la « rencontre » de Sainte Foy, prier pour un miracle. Le reliquaire contenant le crânedonne à Sainte Foy une forme humaine qui rassure les fidèles. Les fidèles se prosternent devant elle, l’adore, la vénère, lui font des dons. Donc les fidèles vont allés aux endroits en lien avec la Sainte pour l’accord d’un miracle. Ainsi l’église au cœur du village de Conques où se trouve le reliquaire va connaitre un flux de pèlerins important.

IV siècle | IX eme siècle | XI siècle | Du XIau Xii |
Martyre de Sainte Foy. | Acquisition des reliques et réalisation du reliquaire. | Essor et enrichissement considérable du monastère de Conques. | Charte du Pape encourageant au culte de Sainte Foy. |

Paragraphe :
En 302 après J-C, Dacien applique l’édit antichrétien. Sainte Foy ayant refusée d’adorer les dieux païens est condamnée au supplice du grill. Mais un miracle de Dieu seréalise. Dacien fou de rage ordonne qu’on la décapite. Après cela son crâne sera placé dans le reliquaire en or : La montrant ainsi comme une chrétienne sacrifiée, quelqu’un qui a préféré mourir pour la grandeur de son Eglise, une martyre. Sainte Foy est aussi associée aux miracles. On dit d’elle qu’elle guérit les aveugles, les boiteux…Ce qui amène les gens à l’adoration de cette icône.
Par lasuite la Pape, Pascal II de 1099 à 1118 reconnait le culte de Sainte Foy et l’encourage dans une charte qu’il adresse à l’abbé de Sainte Foy. Le reliquaire contenant le crâne fut volé pas les moines de Conques au IX siècle. L’abbaye fit fortune et devient un lieu de pèlerinage important.

Question page 91 :
1) L’église de Sainte Foy se trouve sur la route du grand pèlerinage chrétien : lechemin de Compostelle. De plus la construction romaine amène une circulation fluide des pèlerins au sein de l’église. De plus au chœur de cette église romaine est mit en valeur le trésor. Il est dans la partie la plus visible de l’élise (chœur) où la messe est célébrée, à l’autel principal.

2) L’art roman définit en histoire la période de 1030 à la moitié de XIIème siècle .Dans l’église deConques on retrouve les voûtes en berceaux, la lumière centrée au chœur de l’église, puis les murs en pierre, très épais. Le tympan du jugement dernier est un chef d’œuvre sculpté à la manière romaine. Ce tympan du XII siècle de 124 personnages représente le dernier jugement de L’Evangile Matthieu.

3) Les sculptures dans l’église sont d’une richesse importante (doc 4) les gens ne sachant...
tracking img