Stacey tile

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3930 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La Société Stacey Tile

Travail de management
remis à
Anne Mesny

par
Daoust
Yves Dinh
Richard Ichac
Francis Kay
Jean-Michel Vallières

École des Hautes Études Commerciales
18 février 2008
Extraction de l’information
L’entreprise Stacey Tile est une entreprise qui fabrique des tuiles murales ainsi que des tuiles à planchers depuis plus de 25. Établie à New Brunswick au New Jersey,cette entreprise connaît une période creuse depuis quelques années. En effet, de 1978 à 1986, Stacey Tile subit des pertes financières principalement reliées à la chute drastique des ventes. Suite au décès du propriétaire-fondateur M. Kilmer, l’épouse de celui-ci ainsi que son beau-fils sont dans l’obligation d’hypothéquer l’actif immobilisé afin d’obtenir un prêt pour supporter les pertes. Parcontre, les pertes ne cessent de s’accumuler et, au printemps 1986, l’entreprise est menacée de saisie.

C’est dans ce contexte que M. Gilbert, un ex PDG d’une société produisant des tuiles, veut se porter acquéreur de Stacey Tile. En retour de 80% des actions et d’une option d’achat sur les autres, M. Gilbert offre de diriger personnellement l’entreprise et de céder la résidence enregistrée aunom de l’entreprise Mme Kilmer. Celle-ci accepte l’offre le 1er août 1986. M. Gilbert ne se lance pas les yeux fermés dans cette acquisition, il a 16 ans d’expérience dans le domaine de la tuile et il s’est d’abord assurer l’appui de la Reconstruction Finance Corporation. De plus, M. Gilbert voit plusieurs avantages de se porter propriétaire de cette entreprise. Tout d’abord, l’entreprise estsituée dans une région qui englobe 60% du marché de la tuile aux États-Unis ainsi, on peut effectuer une livraison par camions aux clients dans un délai de moins de 24 heures et cela dans un rayon 500 kilomètres. Autre avantage quant à la localisation de l’entreprise, le secteur nord du New Jersey est reconnu pour avoir des ouvriers qualifiés dans le secteur de la tuile et l’entreprise peut seprocurer les matières premières au même prix que ses concurrents. Finalement, M. Gilbert prévoit une pénurie de tuiles murales pour l’année 1988 et c’est pourquoi il veut spécialiser la compagnie dans ce type de tuile au cours des prochaines années. Au moment de l’acquisition, l’entreprise n’a que 20 employés tous travaillant depuis 10 ou plus pour Stacey Tile, 11 fours à biscuits intermittents dont lamajorité ont besoin de sérieuses réparations, 8 fours de vernissage intermittents qui ne devraient pas être utilisés pendant la première année d’exploitation et 1 four continu à tunnel.

Suite à l’acquisition, M. Gilbert avance 600 000$ soit 300 000$ pour les réparations et 300 000$ pour le fond de roulement. Par la suite, il engage 2 vendeurs pour couvrir les 2 territoires (New York etWashington) sur lesquels il veut se consacrer. M. Allen s’occupera du territoire de New York puisqu’il y a vendu de la tuile pendant 10 ans et M. Pearson s’occupera du secteur de Washington. Un ancien acheteur d’une entreprise de tuile s’occupera des achats, de l’organisation de la production et des clients peux importants qui visitent l’usine. M. Henley, qui était directeur d’usine sous le régime desKilmer, conserve son poste et il aura à superviser l’embauche de nouveaux employés et il les dirigera. Pour ce qui est du noyau de gestionnaires, il fait un mélange d’anciens employés et de nouveaux employés biens qualifiés pour les postes. M. Gilbert souhaite passer de 20 à 200 employés même si cela est au-delà de ses besoins immédiats sauf que M. Henley éprouve certaines difficultés à embaucher età garder les ouvriers expérimentés puisque la concurrence dans la région est très forte. Henley réussi cependant à embaucher 400 ouvriers, mais seulement 185 décidèrent de rester.

Afin de redresser l’entreprise, M. Gilbert implante de nouvelles méthodes de travail plus productives et il est obligé de renvoyer certains anciens employés qui refusent de se plier aux nouvelles directives....
tracking img