Stage expertise comptable

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 24 (5938 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic]

RAPPORT DE STAGE

Hugo WEBER

Assistant comptable au sein du cabinet Zorgniotti & Associés.

Promotion 2010
Stage effectué du 02 juin 2008 au 31 Août 2008

|Sommaire |

Synthèse 3

Remerciements 6

Introduction 7

Développement 8

Présentationdu cabinet 8

1. Description 8

1. Description 8
2. Chiffres clefs 9
3. Clientèle 9

2. Contribution 11

1. Commissariat aux comptes 12

1. Cadre général 12
2. Missions effectuées 14
3. Observations générales 19

2. Expertise comptable 20

1. Cadre général 20
2. Missions effectuées 22
3. Observation générales 26

3.Conclusion générale 27

|Synthèse |

La fin de la première année à l’ISC Paris School of Management, bien au-delà de l’aspect académique, marque le début de la vie professionnelle. En effet, le stage de trois mois que nous avons à effectuer entre la première et la secondeannée d’étude se place sous le signe de la mise en pratique des connaissances théoriques acquises pendant celle-ci.

Le choix d’effectuer mon stage au sein du cabinet Zorgniotti & associés n’est pas anodin. Le domaine de l’expertise comptable et du commissariat aux comptes est assez large pour s’inscrire dans le contexte de mon projet professionnel. Lors de ma troisième année à l’ISC Paris, jesouhaiterais intégrer la spécialité Expertise Juridique et Fiscale (EJF). Il me semble important et même nécessaire de bien maîtriser les outils comptables utilisés dans le milieu professionnel pour pouvoir répondre de manière précise et efficace aux entreprises.

Au cours de ces trois mois de stage, j’ai eu l’occasion d’être intégré dans une société et plus largement dans une structure humainem’ayant offert une grande confiance. Dès le premier jour, j’ai été emmené sur le terrain pour effectuer ma première mission d’audit dans le cadre d’un commissariat aux comptes. Cette célérité, cette dynamique a eu pour effet de me plonger directement dans le milieu professionnel.

L’objectif du cabinet est double : offrir une rentabilité suffisante à l’ensemble des acteurs de celui-ci(associés), mais aussi fidéliser le client sur une longue période dans le cadre du travail d’expert-comptable. Il est aussi à noter que la clientèle n’est pas unique, l’expert-comptable doit donc sans cesse devoir s’adapter au type de client auquel il s’adresse. Cette adaptation permanente est à la fois source de richesse du métier et de remise en question continue.

L’aspect réglementaire des deuxfonctions exercées dans le cabinet est aussi à souligner. En effet que ce soit en termes d’expertise comptable ou de commissariat aux comptes, l’auditeur se doit de respecter des règles déontologiques fixées par des instances supérieures et met perpétuellement en jeu sa responsabilité civile et pénale. Même s’ils n’ont pas obligation de résultat, les deux ont obligation de moyens.

Le rythme detravail s’est vu être imposé par le calendrier des visites dans les entreprises que se soit dans le cadre d’expertise comptable ou de commissariat aux comptes. Soutenu dès le début, me permettant d’être immédiatement confronté à des situations professionnelles, ce rythme s’est peu à peu relâché me laissant alors la possibilité d’approfondir mes connaissances comptables à proprement parler. L’aspect leplus frappant est celui des conséquences induites lors d’un commissariat aux comptes, réel audit externe, il permet de certifier l’exactitude des comptes et de rassurer les éventuels actionnaires de la société sur sa structure et sa santé financière. Dans ce but, le commissaire aux comptes effectue donc une réelle investigation (sans pour autant porter de charges sur l’entreprise). À l’inverse,...
tracking img