Stage potier

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 38 (9263 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Sommaire

Sommaire 2

Remerciements 4

Introduction 5

Présentation de l’Atelier Terre de la Colombette 6

I. L’Artiste et son Atelier 6

II. L’environnement 8

A. Le marché 8

B. La Concurrence Toulousaine 10

III. Détermination de la problématique 12

Comment dynamiser les ventes ? 13

I. La préparation 13

A. Rétro Planning 13

II. Les actions mises en place 16

A.La Prospection 16

1. L’enquête 16

2. Création des dossiers de Presse 20

3. L’argumentaire 21

4. Le phoning 22

5. Les mails 23

6. Les Rendez-vous 24

III. La communication 28

A. Création d’un blog, compte facebook. 28

B. Promotion de l’exposition 31

IV. Les petits plus 33

A. Le réaménagement 33

B. Le marché des Carmes : Le diaporama 33

C. Le calendrier desmanifestations 34

Les resultats 35

I. La Communication 35

A. L’Exposition 35

1. La parution sur des sites événementiels 35

2. Un spot radio 36

3. Le blog 36

4. Facebook 39

B. La prospection 40

II. Les difficultés 43

III. Le binôme XXXX Vu et Angélique Sachez 44

IV. Le lien entre stage et cours 44

V. Bilan personnel  45

A. Angélique Sanchez 45

B. XXXX V 47Conclusion 49

Annexes 50

Remerciements

Il apparaît opportun de commencer ce rapport de stage par des remerciements, à ceux qui nous ont beaucoup appris au cours de ce stage, à ceux qui ont eu la gentillesse de faire de ce stage un moment enrichissant et à ceux qui nous ont aidés.

Nous souhaitons tout particulièrement remercier,777777 dirigeante de l’Atelier Terre de laColombette, pour nous avoir accueillis au sein de son entreprise en tant que stagiaire. Sa disponibilité et son aide nous ont permis de réaliser un travail de qualité et nous sommes reconnaissantes pour l’intérêt qu’elle nous a porté tout au long de ses deux mois.

Nous voudrions également remercier77777, tutrice de ce stage pour le temps qu’elle nous a consacré et qui par ses remarques, ses conseils etsa confiance nous a aidé à travailler efficacement.

Et finalement toute 7777

Introduction

Le stage a pour but de clôturer nos deux années d’Université, il est la dernière ligne droite pour décrocher notre diplôme. C’est la concrétisation de nos deux années de cours.

C’est aussi un moment où on peut évaluer nos compétences acquises. Il est donc très important de trouver un stage àla hauteur de ces deux années passées à l’IUT Techniques de commercialisation de Toulouse. Après une recherche intensive pour décrocher un stage, nous sommes devenues les deux premières stagiaires de l’Atelier Terre de la Colombette, situé rue de l’Industrie à Toulouse. C’est un atelier de poterie dirigé par Mme Dominique Tobio.

Notre stage a commencé le 19 avril 2010 et il s’est terminé le11 juin 2010, pour une question d’espace et de praticité notre stage était en autonomie, c'est-à-dire que nous avons travaillé hors de l’Atelier, chez nous et à l’Université.Le thème du stage était tout d’abord centré sur la communication de l’atelier mais nous ne pouvions savoir ce que serait notre mission sans connaitre l’atelier et la dirigeante. Ainsi notre premier devoir a été de découvrirquel serait notre rôle dans cet atelier de Poterie : Comment pouvions-nous aider Dominique Tobio ?

Nous avons donc, en premier temps appris à connaitre l’entreprise pour savoir quel serait notre champ d’action. Ainsi après avoir fait une présentation exhaustive de l’entreprise, nous révélerons notre choix  de problématique, ce que l’on a fait pour y répondre  et pour finir le bilan de ce stage.Présentation de l’Atelier Terre de la Colombette

Afin de découvrir la problématique de notre stage, il était essentiel de connaitre l’entreprise, son vécu, la dirigeante. Notre cas était très spécifique nous étions chez une artiste potière. Ce n’est pas par des chiffres et des plaquettes ou encore par le site internet de l’entreprise que nous avons réussis à connaitre l’Atelier Terre de...
tracking img