Stage d'accueil

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3873 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Stage d’accueil à la
Bibliothèque Royale de Belgique

Yousfi Fatiha
Bachelier Relations Publiques
2e année - classe : B

Professeur : Ludmila Vondracek

Table des Matières

Introduction 3

Partie 1 : Présentation générale de la Bibliothèque Royale de Belgique 4

I. L’Historique 4

II. Organisation des espaces et des services 5

1. Structure générale du bâtiment 52. Les services 5

Partie 2 : L’accueil à la KBR 7

I. Les postes que j’ai occupé 7

1. Le Hall - Vestiaire 7

2. L’entrée Gutenberg 7

3. L’entrée Empereur 8

4. Le Palais de Charles de Lorraine 8

Partie 3 : Bilan de Stage 10

I. Le Savoir 10

II. Le savoir – faire 10

III. Le savoir être 11

1. Les difficultés rencontrées ont été : 11

2.Les actions pour y remédier : 11

3. Les satisfactions qui découlent de cette expérience : 11

Conclusion 12

Annexes 13

Introduction

Dans le cadre de ma deuxième année d’études à l’ EPFC, j’ai eu l’opportunité d’effectuer un stage d’accueil d’une période de 80 heures à la Bibliothèque Royale de Belgique. Le stage effectué m'a permis de vivre une expérience professionnelle en lienavec ma formation en Relations Publiques.

Ce dernier avait pour objectif de faire la synthèse de mes connaissances générales et linguistiques, d’affiner ma perception de l’entreprise, d’en retirer une expérience ainsi qu’une analyse globale de l’entreprise et de son environnement.

Cette expérience m’a permise d’une part de me rendre compte de l’organisation et de la charge de travail d’unservice d’accueil, de m’enrichir d’une action sur le terrain, d’évoluer au côté de personnes compétentes, et surtout de déterminer mon désir de travailler dans les relations publiques.

Le 12 avril 2010 a débuté mon stage et il s’est terminé le mercredi 12 mai 2010[1].

Bruxelloise depuis 6 années, j’ai souhaité profiter de l’occasion qui m’était offerte pour découvrir cet espace public del’intérieur quand je ne le connaissais que comme lectrice, et d’observer les habitudes de ses visiteurs.

Après avoir évoqué la présentation générale de la bibliothèque royale et mis en lumière les points liés à l’accueil des publics, je décrirai l’organisation actuelle de l’accueil, ferai part de mes réflexions avec un bilan.

Partie 1 : Présentation générale de la Bibliothèque Royale de BelgiqueLa bibliothèque scientifique nationale de l'état fédéral belge, connue sous le nom de Bibliothèque royale de Belgique et plus couramment appelée KBR (Koninklijke Bibliotheek Royale), est également surnommée Bibliothèque royale Albert Ier ou Albertine. Elle est à Bruxelles, au Mont des Arts, dans le quartier royal.

Elle a pour vocation de gérer un patrimoine culturel qu’elle acquiert via ledépôt légal (qui est situé dans le bâtiment), elle gère toutes les publications parues en Belgique ainsi que celles des auteurs belges parues à l'étranger.
La bibliothèque royale est un lieu exceptionnel qui offre un accès vaste à des ouvrages de références dans tous les domaines.

1 L’Historique

C’est à la mort de Philippe le Bon, que Philippe II rassemble tous les ouvrages de labibliothèque personnelle des ducs de Bourgogne (900 volumes au XVe siècle), pour les installer au palais du Coudenberg où la collection prend le nom de bibliothèque royale en 1559.

En 1731 un incendie ravage le palais mais pratiquement la totalité des manuscrits est sauvée.

Lors de l'occupation de Bruxelles par les troupes françaises (1746), de nombreux manuscrits sont emportés à Paris. Une partied'entre eux sera restituée en 1770.

Initialement, la bibliothèque était un lieu de conservation de collections uniques mais elle s’ouvre au public en 1772.
Charles-Alexandre de Lorraine gouverneur des Pays-Bas autrichiens, est à l’origine de cette demande.

Une seconde fois, en 1794, de nombreux manuscrits et livres précieux sont emportés à Paris par les agents du gouvernement français....
tracking img