Stage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (960 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
-------------------------------------------------
L’EFFET DE SERRE

DEFINITION DE L’EFFET DE SERRE
L'effet de serre est un processus naturel de réchauffement de l'atmosphère qui intervient dansle bilan radiatif de la Terre. Il est dû aux gaz à effet de serre (GES) contenus dans l'atmosphère, à savoir principalement la vapeur d'eau (qui contribue le plus à l'effet de serre), le dioxyde decarbone CO2 et le méthane CH4.
Cet effet a été nommé ainsi par analogie avec la pratique en culture et jardinerie de construire des serres, espaces clos dont une ou plusieurs faces sont transparentes,laissant passer le rayonnement du soleil et le retenant prisonnier à l'intérieur. C'est le piégeage des infrarouges qui entraine une augmentation de la température.
MECANISME SUR TERRE
Lorsquele rayonnement solaire atteint l'atmosphère terrestre, une partie (environ 30 %) est directement réfléchie, c'est-à-dire renvoyée vers l'espace, par l'air, les nuages blancs et la surface claire dela Terre, en particulier les régions blanches et glacées comme l'Arctique et l'Antarctique, c'est l'albédo qui n'est pas représenté sur le schéma. Les rayons incidents qui n'ont pas été réfléchis vers l'espacesont absorbés par l'atmosphère (20,7 %) et la surface terrestre (51 %).
Cette dernière partie du rayonnement absorbée par la surface du sol lui apporte de la chaleur, autrement dit de l'énergie,qu'elle restitue à son tour, le jour comme la nuit, en direction de l'atmosphère sous forme de rayons infrarouges lointains .C'est le « rayonnement du corps noir ». Ce rayonnement est alors absorbé enpartie par les gaz à effet de serre, ce qui réchauffe l'atmosphère. Puis dans un troisième temps, cette chaleur est réémise dans toutes les directions ; une partie s'échappe vers l'espace, mais uneautre partie retourne vers la Terre et constitue un apport supplémentaire de chaleur à la surface.
Sans effet de serre, et à albédo constant, la température moyenne sur Terre chuterait à -18 °C2....
tracking img