Staline

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (476 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Joseph Staline a toujours été considéré comme quelqu’un de brutale, de manipulateur, de sadique, mais aussi comme quelqu’un de très intelligent. L’auteur Simon Sebag Montefiore décrit avec plus dedétail son caractère dans le livre Le Jeune Staline.

« Infatigable dans l’action, il bouillonnait d’idées et d’ingéniosité. Animé d’une soif de connaissances et d’un instinct pour l’enseignement, ilétudiait fébrilement romans et ouvrages d’histoire, mais son amour des lettres ne résistait jamais à son besoin de commander et de dominer, d’écraser l’adversaire et de redresser les torts. Patient,calme et modeste, il pouvait également se montrer vaniteux, arriviste et susceptible avec de soudains accès de brutalité. »

Dans cet extrait, S.S Montefiore décrit le caractère de Joseph Stalinelorsqu’il était plus jeune, et qui ne semble pas avoir beaucoup changé avec le temps, si on s’en réfère à ses agissements envers le peuple soviétique.

Staline, « membre du Parti depuis sesorigines, du Comité central depuis 1912, du Bureau politique depuis sa création », devient secrétaire général du Comité central le 4 avril 1922, d’après Jean-Jacques Marie, spécialiste de l’histoire del’URRS, dans la revue l’Histoire n°223. A cette époque déjà, Staline prévoit sa montée au pouvoir, il est le seul à appartenir à plusieurs organismes dirigeants du Parti, il offre une rémunération ainsi quedes avantages en nature (beurre, cigarette, viande, sucre) à dix-sept milles cadres qui s’empresseront de le soutenir.
Après la mort de Lénine, il use de tous les stratagèmes pour parvenir aupouvoir. Tout d’abord, il empêche la publication du testament de Lénine, qui exprime aux membres du Parti si ce n’est son hostilité envers Staline, son mécontentement à le voir au poste de secrétairegénéral dans un post-scriptum :

« Staline est trop brutal, et ce défaut parfaitement tolérable dans notre milieu et dans les relations entre nous, communistes, ne l’est pas dans les fonctions de...
tracking img