Stand by me

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3124 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’état des prisons françaises



SOMMAIRE :

Introduction

I-Conditions de vie dans les prisons françaises :

II-La sécurité dans les prisons :

III-Après la prison :

Conclusion

Introduction :

En France, le problème lié aux prisons a toujours été d’actualité. Selon le contrôleur général des prisons, Jean-Marie Delarue, la situation carcérale serait « très difficile ». Nomméen juin dernier, il a déjà effectué une vingtaine d'inspections qui se sont avérées pour la plupart décevantes. Plusieurs solutions et lois ont été décrétées et votées par le gouvernement, mais le problème reste encore non réglé et ce à plusieurs niveaux. Nous verrons commentvivent les prisonniers leurs séjours en prisons ; les difficultés qui y sont liés et les conséquences souvent négatives. Nous étudierons également la question de l’organisation du milieu carcéral, des différents moyens qui y sont mis en place. Et nous nous intéresserons enfin aux conditions de réinsertion des différents prisonniers.

I-Conditions de vie dans les prisons françaises :1-Surpopulation des prisons.

Selon un rapport annuel publié le 24 Mai 2006 par l’OIP (Observatoire International des prisons) sur les prisons françaises la situation des prisons françaises est dans un état critique.
En Octobre 2006 il y’avait 57500 prisonniers en France alors que le prisons français à cette époque là ne pouvaient accueillir que 48000 prisonniers et donc il ya une densité de 120 %.
En2007 la densité des prisonniers a augmenté de 1% par rapport a celle de 2006. Et cette densité ne fait qu’augmenter chaque année en effet la densité des prisonniers dans les prisons françaises est de 126 %. Il y’ a donc une surpopulation des prisons. Et cette surpopulation touche surtout les maisons d’arrêts, alors que les places sont disponibles dans le prisons pour langues peines. Parfois lesdétenus sont tellement en surnombre qu’ils sont obligés de partager des cellules à 3 voir à 4 autres détenus.
Cette encombrement s’explique tout d’abord par le fait que la délinquance en France est importante et donc le nombre de prisonniers augmente de plus il n’y a pas de constructions de nouveaux bâtiments jusqu’à présent.
A cause de cette surpopulation et de difficultés matérielles il ya dansles prisons françaises un mélange de générations : Jusqu’en 2006 les jeunes femmes n’étaient pas séparées des femmes adultes car il n’existait pas d’équivalent des quartiers mineurs pour femmes. De plus il ya un mélange des types de crimes ; par exemples les délinquants sexuels ne sont pas toujours en encellulement individuel a cause de difficultés matériels.
De nouvelles places supplémentairesseront disponibles en 2011 ces constructions ont débuté en 2002 et c’est qu’en 2011 que seront achevé ces nouveaux bâtiments et cela permettra d’avoir 63500 places opérationnels.
Mais cela ne garantit rien du tout car le nombre de prisonniers augmente chaque année. C’Est-ce qui s ‘est passé dans les 1980. Malgré une mise en place de 35644 nouvelles places de détention en 1989 les servicespénitentiaires ont subit et subissent jusqu’à aujourd’hui une surpopulation carcéral.
Pour pouvoir éviter cette surpopulation on peut soi construire de nouveaux bâtiments pour augmenter le nombre de places, soi on peut appliquer l’encellulement individuel. Cependant l’encellulement individuel a quelques conséquences sur le mental des individus ; ils ont peu de contact humain ce qui provoque parfois desdépressions de la part des prisonniers et certains d’entre eux vont même jusqu’au suicide.

2-Sexualité, santé, suicide.

Les prisonniers sont pour la plupart maltraité dans les prisons française, ils ont des troubles mentaux  et des douleurs physiques et le corps médical de la prison ne fait, laissant le prisonnier souffrir. Cependant, il s’agit là aussi questions de moyens, en effet,...
tracking img