Statistique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1708 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre I : La Mondialisation

La mondialisation est devenue l’un des concepts les plus en vogue depuis le milieu des années 90, non seulement dans le milieu des sciences sociales, mais également au sein du grand public. Le terme est fréquemment employé dans les discours politiques, le plus souvent pour justifier des restructurations dans le domaine public et le retrait de l’État danscertains secteurs d’activités économiques. Dans le monde des affaires, on réfère généralement à la mondialisation pour expliquer la nécessité de « rationaliser » les activités de l’entreprise et pour justifier les vagues de fusions - acquisitions sur le plan international.

I - Mondialisation : historique, définitions et concepts

1. Définition De LA Mondialisation

Les définitions dela mondialisation abondent, ce qui entraîne une certaine confusion quant à l’utilisation de ce terme. Ainsi, le mot mondialisation est employé de manière peu rigoureuse comme un mot parmi d’autres pour désigner simplement l’internationalisation plus poussée de l’activité économique s’exprimant par une intégration et une interdépendance accrues des économies nationales.

- la Commissioneuropéenne donne la présente définition : « La mondialisation peut se définir comme le processus par lequel l’interdépendance entre les marchés et la production de différents pays s’accroît sous l’effet des échanges de biens et de services ainsi que des flux financiers et technologiques. Il ne s’agit pas là d’un phénomène nouveau mais de la poursuite d’une évolution amorcée depuis longtemps. »

- LeF.M.I. définit le phénomène comme étant "l'interdépendance économique croissante de l'ensemble des pays du monde, provoquée par l'augmentation du volume et de la variété des transactions transfrontalières de biens et de services, ainsi que des flux internationaux de capitaux, en même temps que par la diffusion accélérée et généralisée de la technologie".

2. Historique :

Le termeglobalisation est apparu aux Etats-Unis dans les années 80 pour qualifier l'interdépendance économique croissante créée par le nouveau mode de production délocalisée, la libre circulation des biens, des capitaux et de l'information.

Le commerce international connaîtra un nouvel essor dans la foulée des décisions ou des événements constituant des réactions à ces phénomènes historiques. Onpeut ici rappeler les recettes keynésiennes appliquées pour relancer les activités après la dépression, le plan Marshall et l'établissement des institutions de Bretton Woods, ainsi que l'écroulement du système communiste.

Les autres éléments de l'histoire économique qui constituent la toile de fond à cette progression de l'intégration économique sont les suivants: le choc pétrolier desannées 70, l'application des théories économiques néo-libérales, l'émergence des pays nouvellement industrialisés (PNI), la fin des discussions du cycle Uruguay du GATT, le formidable développement de la télécommunication et l'adoption de la délocalisation et l'implantation des Compagnies Trans- Nationales (TNC) comme mode de production. Ainsi, la signature des accords de Marrakech en 1994, l'émergencede nouveaux blocs économiques régionaux et l'avènement de la compétition à l'échelle mondiale. L'OCDE distingue trois phases :

a- L'INTERNATIONALISATION (1850-1950)

Les firmes s'ouvrent vers l'extérieur en développant leurs exportations (libre-échange britannique), instituant ainsi une première forme de division internationale du travail (produits manufacturés des pays du Nord contrematières premières des pays du Sud) appuyée sur une domination coloniale.

b- LA TRANSNATIONALISATION (1950-1980)

• Les firmes deviennent multinationales en engageant des investissements directs à l'étranger, contournant ainsi les barrières commerciales nationales ;

• Les délocalisations du Nord vers le Sud, d'activités industrielles de main d'œuvre, démarrent et modifient...
tracking img