Statut de la femme afghane et le poids de l'islam

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 24 (5913 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
1ere LD

-------------------------------------------------

-------------------------------------------------
Le statut de la femme en Afghanistan et l’influence de l’islam
-------------------------------------------------

En Afghanistan le régime politique du siècle dernier, et encore actuellement, reste instable. Depuis la prise de pouvoir des Soviétiques jusqu'à l’arrivée desTalibans, les droits des femmes sont en constantes régressions. La problématique de ce TPE sera de se poser la question des raisons de ce manque de liberté ainsi que ses conséquences. En effet, le problème est celui que rencontrèrent les colonisateurs d’autrefois. Les reformes législatives destinées aux femmes, « ce féminisme colonial » selon la chercheuse Leila Ahmed, servaient à légitimer une critiqued’un islam arriéré sous le couvert d’une volonté de faire progresser le statut des femmes. Les hommes se sentaient autrefois comme aujourd’hui dépossédés de leurs prérogatives, émasculés par le pouvoir des étrangers voulant agir à leur place, féminisant ainsi leur rôle. Dans une société aussi patriarcale, de tels efforts sont d’avance condamnés si les hommes ne prennent pas un rôle actif à cesprogrammes afin de préserver leur sens d’honneur. Au cœur de toutes pratiques se trouve la discrimination fondée sur le genre, il faut le dire, et le redire, celle-ci commence a la naissance. La raison souvent oublié est bien simple, un garçon est destiné à soutenir ses parents et ses proches durant toute sa vie. Il représente donc un investissement à long terme tandis qu’une fille partira à lapuberté, sinon avant, chez d’autres avec une dot. « Il ne sert à rien d’engraisser la propriété d’autrui ». Seul le plein emploi des femmes au même titre que celui des hommes avec une retraite assurée pourrait donner le change. On en est loin en Afghanistan puisque la notion d’état est quasiment inexistante. En effet de nombreuses disparités subsistent encore et toujours notamment avec l’entrée envigueur du régime Taliban. Ce TPE n’aura pas pour but de démolir ce système mais d’en comprendre les failles, d’évaluer les processus mis en place pour la solidarité et l’aide aux femmes. Notre question sera aussi de se demander si, la religion islamique, au centre du débat actuel, peut être mise en cause par rapport au manque et liberté des femmes Afghanes.

Grandes dates :
En 1919, lapremière association de femmes est créée, juste après le départ des Anglais et le retrait des troupes dès l'indépendance. Autour du jeune roi Amanullah, la 1ère association féminine de soutien aux femmes afghanes, « Etehâdiayé-Emâyat-i-Zanan » compte environ 50 membres. Plus tard, Madame Cobra réactualisera le mouvement pour l’émancipation, des femmes qui finira par porter son nom,« Comité-yé-Cobra » et rassemblera 22 membres, une victoire a l’époque.
Durant l’année 1923, la première école primaire pour filles ouvrit, suivit d’un hôpital avec des soins réservés aux femmes (gynécologie…) Cette année fut aussi témoin de la première accession au pouvoir d’une femme qui contribua a l’avancée spectaculaire des droits en matière d’éducation et de droit des femmes.
Cependant l’année suivante, en1924, une révolte de Hafiz et de Moudjahiddines, religieux rétrogrades, provoque la perte totale des libertés acquises et même le renvoi de l’assemblée des femmes qui en faisait partie ainsi que leur lapidation.
En 1928, l’Afghanistan vit sa première femme bachelière. Cette année fut également marquée par l’accession au droit d’émancipation, car les jeunes filles étaient sous l’autorité expressedu chef de famille, depuis le père jusqu’au mari.
L’année 1929 fut témoin de la chute du Roi, coup d’état orchestré par les Anglais désireux d’étendre leur territoire. Cet éclat politique, premièrement fut couronnée de succès puisqu’en
1933 les écoles de filles ainsi que les collèges et les lycées de jeunes filles recouvrirent leurs portes, ceci entrainant la montée non négligeable des...
tracking img