Stendhal le rouge et le noir

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (404 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Stendhal le rouge et le noir

- Nature du texte : extrait de roman le Rouge et le Noir de Stendhal, c'est un récit: scène de la première rencontre ( niveau de langue soutenue )

- Catégoriesociale de chaque personnage marqué.

- Signe de l’affectivité (romantisme)
-> Julien : tristesse, contrariété
-> Mme de Rênal : seule, naturelle, puis angoissée
- Quiproquo et malentendu

A)Portrait de Julien par Mme de Rênal

- Focalisation
- Indétermination de Julien « une jeune fille déguisée » (l. 3)
- Julien asexué (« cette pauvre créature ») (l. 4) => l’adjectif pauvre a unedouble valeur : hypocoristique (=qui exprime l’affection) ainsi que physique et morale
- « l’esprit romanesque » (l. 1-2) => valeur sentimentale => l’affectivité l’emporte sur l’affection
- subjectivitéde Mme de Rênal :
-> intensif « si »
-> adverbe « évidemment » qui donne un jugement sure
-> vocabulaire à dominante féminine « teint (l. 1)… yeux (l; 1)… jeune fille déguisée (l.3) »
- Ce quidonne un rendu contraire a l'image du paysan

B) Portrait de Julien par Mme de Rênal

- progression dans la détermination de Mme de Rênal
-> d’abord une voix (« voix douce »)
-> un regard(frappé… étonné »)
donc progression : la voix devient une femme
- double image de la femme
-> féminité éblouissante
-> mère (sublimation de l’image de la mère)
- « grâce »
=> perfectionphysique et morale
=> sens religieux (religiosité romantique)
Conclusion : effets de la focalisation interne :
- économie du récit (peu de discours)
- récit des aventures intérieures

C) Le jeu destemps verbaux
- Passé simple : prise de conscience
-> les personnages prennent conscience l’un de l’autre (« elle se mit a rire » (l. 20-21 ), « il oublia tout » (l. 12 ))
-> verbes => expressiondu choc, libération
- Imparfait : temps de la durée
-> Description (« elle sortait » : arrêt sur image)
-> Habitude
But : créer illusion romanesque => le personnage existe en dehors du texte...
tracking img