Stendhal plan commentaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (488 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire de : Lucien Leuwen, de Stendhal - de "Lucien leva les yeux et vit une grande maison" à "tomba et le jeta par terre"

1. Le traitement ironique de la scène
1. Des opinionstoutes faites
2. Le choc visuel de la couleur
3. L'abondance des termes péjoratifs
2. Une scène contrastée
1. La première rencontre
2. Un tableauimpressionniste
3. Un portrait onirique
3. Le jeu des regards
1. L'incertitude
2. Le thème du voile et de l'obstacle
3. Le mystère préservé

Résumé de l'exposéHenri Beyle, dit stendhal (1783-1842), est l'un des romanciers français du XIXe siècle les plus célèbres. Épris de l'Italie, où il fut consul, il participa également aux guerres napoléoniennes, fréquentales salons parisiens. Dans ses œuvres, le jeune héros, plein d'énergie pour conquérir la société ou le bonheur, mais aussi plein de mépris pour les petitesses de la société, est une projection delui-même tel qu'il se rêvait. Il joint à cette expression de son idéal une critique de ses contemporains souvent ironique, ainsi qu'un style réaliste et nerveux, très travaillé malgré son rythme rapide.Il souffrit de son absence de succès littéraire, et son œuvre ne connut la gloire qu'après sa mort. II nous laisse des autobiographies (La Vie de Henry Brulard, Souvenirs d'égotisme), des récits devoyages, des nouvelles, des critiques littéraires, mais surtout plusieurs romans : Le Rouge et le Noir, La Chartreuse de Parme, lucien leuwen.
La scène proposée ici est la première rencontre entre lehéros, lucien, et la femme qu'il aimera, Madame de Chastel¬ler. Contrairement à ce que l'on pourrait attendre, ce n'est pas un coup de foudre, mais un épisode presque comique, puisque le héros fait uneridicule chute de cheval devant sa future bien-aimée. stendhal prend ici le contre-pied de la tradition littéraire qui veut que la « première vue » soit chargée d'émotion intense et partagée. Il se...
tracking img