Stendhal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (868 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Exposé XIXèmesiècle

Stendhal:

Marie-Henri Beyle dit stendhal est né le 23 janvier 1783, à grenoble et mort le 23 mars 1842 à Paris. C'est un écrivain francais de la première moitié du XIXèmesiècle. Il a utlisé d'autres noms de plume avant de signer Stendhal. Nous avons quelques exemples de ses premiers noms comme Louis Alexandre Bombet, Anastase de Serpière. Il s'est engagé dans l'armée en1800 où il occupa principalement des fonctions d'administration militaires comme durant la compagne de Russie en 1812. C'est un amateur d'arts et passionné d'Italie où il effectua de multiplesséjours. Ses premiers essais fut des essais esthétiques sous son vrai nom comme « l'histoire de la peinture ». Il publia « Rome, Naples, flore,ce » en septembre 1874 sous le pseudonyme de M de Stendhal,officier de la cavalerie. Ce nom est inspiré d'une ville d'Allemagne « stendhal » qui est le lieu de naissance de l'historien d'art et archeologue renommé à l'époque Johann Joachim Winckekmann mais surtouttrès proche de l'endroit où Stendhal vécut en 1807-1808. c'est un moment de grande passion avec Wjilemine de Grisheim ayant ajouté un H pour germaniser encore le nom, il voulait que l'on prononce« Standhal ».

Ses romans de formation sont: « le rouge et le noir » publié en 1830, « la chartreuse de parme » publié en 1839 et « Lucien Leuwer (inachevé). Ces romans ont fait de lui, aux côtés debalzac, Victor Hugo, Flaubert, Zola, un des grands représentants du roman français au XIXème siècle. Ses romans sont caractérisés par un style économe et resserré il recherche la vérité, l'âpre véritédans le domaine psychologique et vise essentiellement des jeunes gens aux aspirations romantiques de vitalité et de force.

Le réalisme de Stendhal est aussi la volonté de faire du roman un miroir, unreflet de la réalité sociale et politique d'une époque dans toute sa dureté. Il a écrit que « le roman, c'est un miroir que l'on promène le long d'un chemin ». dans « racine et shakespeare » il...
tracking img