Stephane audeguy

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (650 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Fils unique

D'une plume malicieuse, Stéphane Audeguy imagine le retour de François, frère et antithèse de l'auteur des Confessions. Erudit et impertinent
Si les Confessions de Jean-JacquesRousseau ont fait quelque chemin depuis leur publication, celles de François Rousseau, son frère, restaient à imaginer. C'est aujourd'hui chose faite par la grâce de Stéphane Audeguy, qui, après unpremier livre remarqué, La Théorie des nuages, n'a pas hésité, pour l'épreuve, toujours redoutable, du second roman, à se lancer ce défi inédit.
François Rousseau, donc. Ce dernier a effectivementexisté et Jean-Jacques, qui l'a connu seulement quelques années, expédie son cas au début des Confessions: «Enfin mon frère tourna si mal qu'il s'enfuit et disparut tout à fait (...) et voilà comment jesuis demeuré fils unique.» Lorsque débute la fiction d'Audeguy, nous sommes en 1794, et, durant le transfert des cendres de Jean-Jacques au Panthéon, le fameux François réapparaît comme par miracle.C'est un libertin caustique qui, à 90 ans bien sonnés, a un passé chargé. Et règle ses comptes. Il a traversé les soubresauts de la Révolution, vu trancher net - sur les échafauds de France - lesidéaux de son frère. Il a sauté bien des frontières et bien des femmes, officié comme intendant d'un bordel chic, fabriqué des godemichés et des automates sexuels, toutes activités qui devaient le mener àla Bastille, où il devint l'ami intime du marquis de Sade. Bref, une vie et un parcours à l'exact opposé de son moraliste de frère, dont il se moque sans vergogne.
De même que François Vallejo avaitréussi, l'an dernier, avec Le Voyage des grands hommes, à imaginer un road-movie dont les protagonistes étaient trois figures des Lumières, Audeguy a gagné son pari littéraire: Fils unique est à lafois un pastiche et un jeu de miroirs très érudits, un regard moderne et impertinent sur Jean-Jacques, mais aussi un roman malin, sautillant, excitant. La preuve que l'exigence n'empêche pas la...
tracking img