Stifleur93

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1145 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
TITRE : LES FEMMES SAVANTES
Date de publication : 1672
Collection, Edition, nombre de pages : Le livre de Poche, édition de 1999 (texte p8 à 149)
Eléments biographiques : Molière ou Jean-Baptiste Poquelin (1622-1673) est un dramaturge et un acteur de théâtre français. Il est considéré comme le "patron" de la comédie Française. Les Femmes savantes est une pièce de théâtre en cinq actes et envers de Molière, comédie de mœurs notamment sur l'éducation des filles, créée au Théâtre du Palais Royal en mars 1672. Bien que la pièce traite en partie de l'éducation des femmes, son interprétation a longtemps été réduite à ce seul sujet. Elle a souvent été citée en exemple. Dans cette pièce, Molière critique principalement les pédants et les poètes « de cour », notamment Cotin et Ménage qui luiont inspiré les personnages de Trissotin et Vadius. Petit résumé : Henriette et Clitandre sont amants, mais pour se marier, ils vont devoir obtenir le soutien de la famille de la jeune fille. Le père et l'oncle sont favorables au mariage ; mais la mère, Philaminte, soutenue par la tante et la sœur d'Henriette, veut lui faire épouser un faux savant aux dents longues, Trissotin, qui mène par lebout du nez ces « femmes savantes ». Mais comme c'est une comédie, le bien l'emporte et Henriette ne se marie pas avec Trissotin.

Résumé : ACTE 1__ Armande est dégoûtée par le futur mariage de sa soeur. On comprend à la fin que ce n'est pas par philosophie car Clitandre l'aimait auparavant. Elle voudrait un perpétuel amant ( ce qui est bien entendu un rêve impossible). Ensuite, Clitandre expliquequ'il est amoureux d'Henriette et q'il va demander sa main à ses parents. Bélise croit que Clitandre l'aime alors qu'il lui demande juste de l'aide pour ses voeux pour Henriette.
ACTE 2__ Aristote demande à son frère ce qui pense de Clitandre en avouant qu'il est amoureux de sa fille. Bélise de son coté révèle un secret qu'elle croit vrai a ses frères : Clitandre l'aime, ce qui provoque un fourire général et la sortie furieuse de Bélise. Philaminte renvoie Martine, sa gouvernante (qui a du mal à parler correctement) et Chrysale répond à Aristote comme quoi il accepte Clitandre comme gendre. Chrysale apprend que Philaminte vient de chasser Martine. Il cherche donc à en savoir la raison et Philaminte lui révèle que c'est pour une faute de langage. Chrysale exprime alors son mécontentementet donne sa vision de la femme idéale : femme au foyer. Chrysale veut parler à sa fille mais Philaminthe le coupe et lui dit que Trissotin sera le mari d'Henriette.
ACTE 3__Philaminte, Bélise et Aramnde sont enthousiaste d'entendre les dernières oeuvres de Trissotin, un poète qui n'a pas beaucoup de talent. Emerveillement général et grotesque des femmes savantes à la lectures des poèmes deTrissotin ; Elles lui expliquent leur projet d'Académie de Philosophie et de Belles Lettres. De son coté, Vadius fait une bévue et devient narcissique et succeptible. Philaminte, elle apprend à sa fille Henriette qu'elle va être mariée avec Trissotin. Une dispute éclate entre Henriette et Armande qui ironise sur le choix de Trissotin comme mari pour Henriette. C'est alors que Chrysale ordonne à safille de se marier avec Clitandre, ce qui fait taire Armande.
ACTE 4__Armande essaye de monter sa mère contre Clitandre mais celui-ci arrive et coup de théâtre Armande est prête changer et se marier avec Clitandre. Mais il refusE cette proposition. Un duel sérieux est présent entre Clitandre et Trissotin qui porte sur les savants (rôle des intellectuels dans la société). Puis Philaminthe reçoit unelettre du compte Vadius, celle-ci accusant Trissotin d'être un plagiaire et un intéressé. Elle n'y croit pas et annonce que le mariage aura lieu le soir même. Chrysale arrive et annonce que le soir même sa fille se marira mais avec Clitandre.
ACTE 5__Henriette supplie Trissotin de renoncer au mariage mais il refuse par force. Chrysale revient en voulant être le maître et assure sa fille du...
tracking img