Strasbourg

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4783 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Strasbourg
La carte IGN de Strasbourg au 1/25 000ème représente une partie de l’extrême est de la France, plus précisément de la région d’Alsace en bordure de la frontière est de la France commune avec l’Allemagne, dans le nord de la plaine d’Alsace, qui se situe entre les deux massifs montagneux des Vosges et de la Forêt Noire.
L’espace géographique proposé ici s’organise autour de lamétropole strasbourgeoise, chef-lieu de la région et est une ville frontalière qui abrite environ 273 000 habitants. La ville est excentrée par rapport au reste de la France, ce qui pourrait laisser supposer à une marginalisation de Strasbourg par sa position sur la périphérie française. Ceci nous oblige donc à réfléchir sur le statut de cet espace périphérique qui, bien qu’éloigné de la capitale et dureste de la France, y est reliée depuis peu par le TGV, et s’inscrit dans un réseau autoroutier dense qui le relie aux autres espaces français. Cette intégration de la métropole dans le réseau national s’est notamment développée grâce à son ouverture fluviale sur le Rhin, qui joue le rôle d’une importante voie de circulation au niveau national.
Mais si la position excentrée de Strasbourg parrapport au territoire national ne fait aucun doute, l’espace géographique dans lequel elle se situe l’avantage pour ce qui est de sa place au sein de l’espace européen. En effet, Strasbourg occupe une position centrale en Europe occidentale, et le Rhin n’est pas seulement une voie de circulation nationale mais européenne, reliant Bâle à Mayence en formant un couloir naturel. La ville porte en effet lestitres de capitale européenne et de capitale de l’Europe, et se place ainsi au même rang que Bruxelles ou que Luxembourg. Ainsi la situation géographique de la ville est-elle à considérer notamment sur le plan de son intégration à l’espace national mais aussi à l’espace européen. De plus, sa position frontalière avec l’Allemagne la met au cœur des problématiques actuelles liées aux thèmes de laréconciliation franco-allemande et des liens diplomatiques pacifiques avec ce pays.
La métropole doit cependant aussi être étudiée en prenant en compte l’ensemble régional auquel elle appartient. Cet espace, fortement marqué par la présence de nombreux villages (c’est-à-dire des communes qui possèdent moins de 2000 habitants), et par un héritage historique important, présente l’arrière-pays de lamétropole comme un espace singulier qui contraste fortement avec la dimension nationale et internationale de la ville. En effet, mais si Strasbourg affiche aujourd’hui une volonté forte de développer la ville (ouverture au développement durable, projets de rénovation urbaine …), elle fait aussi preuve d’attention particulière afin de protéger cet espace rural traditionnel.
La carte IGN nousprésente de façon schématique trois types d’espaces distincts : l’arrière-pays agricole, l’agglomération urbaine strasbourgeoise et la zone fluviale. Cette distinction entre trois espaces renvoie au contraste entre métropole dynamique, moderne et ouverte au reste du territoire national et à l’étranger, et un arrière-pays agricole mais néanmoins moderne, qu’elle désire préserver au moment où ce paysagetend à disparaître avec le départ définitif de beaucoup d’agriculteurs.
La problématique que semble soulevée la carte est donc triple, puisqu’elle concerne à la fois l’espace régional et les espace national, transfrontalier et international, dans lesquels la métropole s’inscrit, et qui oblige Strasbourg a se préoccuper à la fois de la mise en valeur des héritages de son arrière-pays, del’instauration d’infrastructures modernes la reliant à l’Allemagne, mais aussi de recompositions et de modernisations urbaines qui la placent à un rang européen.
Nous étudierons en premier temps l’arrière-pays de la métropole alsacienne, qui se caractérise par un paysage et des espaces de production caractéristiques des paysages agricoles alsaciens. Puis nous analyserons les logiques spatiales de la...
tracking img