Stratégie de communication sephora

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1448 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
STRATEGIE
 DE
 COMMUNICATION
  Cas
 Sephora
 

 

Vanessa KUISSI – Raphaëlle LAURENT Pierre-Benoît SUCHEYRE – Thomas BIGOT

BILAN & DIAGNOSTIC

Bilan interne Forces - fondée en France en 1969 -­‐
 appartient
 au
 groupe
 LVMH
  -­‐
 réseau
 international
 depuis
 1998
 :
  présence
 notamment
 aux
 USA
 et
 en
  Chine  -­‐
 15
 000
 collaborateurs
 dans
 le
  monde
 dont
 3810
 en
 France
  -­‐
 valeurs
 d’innovation,
 de
 conseils
  personnalisés,
 d’offre
 différenciantes,
  de
 fidélisation
  -­‐
 CA
 en
 augmentation
 constante
 ;
 en
  2009
 :
 1,8
 milliard
 d’Euros
  - Sephora a développé sa propre marquedepuis sa création - plus de 250 marques vendues dans les points de ventes -­‐
 plus
 de
 17
 000
 références
 en
  magasin
  -­‐
 notoriété
 très
 forte
 puisque
 Sephora
  est
 une
 référence
 dans
 le
 monde
 des
  cosmétiques
  - gamme complète de produits de bain, de soin, d’accessoires et de parfums -­‐
 produits
 de qualité
  -­‐
 innovations
 régulières
 et
 nombreux
  produits
 best-­‐seller
  -­‐
 produits
 segmentés
 en
 fonction
 des
  peaux
 de
 chaque
 consommateur,
 de
  ses
 moyens
 financiers,
 etc.
  -­‐
 certains
 produits
 vendus
 en
  exclusivité
 chez
 Sephora
  - segmentation en fonction des ciblesFaiblesses

L’entreprise

Marques

Produits

- produits peu reconnus dans le secteur des cosmétiques bio - nombreux stocks invendus - baisse progressive des commandes depuis mars 2009

Prix

- certains prix élevés dûs à des restrictions financières

Distribution

- 265 magasins en France - plus de 400 points de vente en Europe - 1514 points de vente dans le monde - vente parInternet très développée : 1er site de vente en ligne de cosmétiques - développement du concept de Beauty Bar - organisation similaire dans chaque magasin pour permettre au consommateur de retrouver facilement ses produits - présence dans tous les médias -­‐
 création
 d’un
 blog
 relatant
 les
  actualités
 de
 la
 marque,
 offrant
 des
  conseils
 et présentant
 divers
  événement
 hors
 média
  -­‐
 nombreuses
 opérations
 de
 street
  marketing
  -­‐
 champion
 de
 l’e-­‐relation
 

- observation de baisses saisonnières des ventes sur internet

Communication antérieure

- aucune communication en ce qui concerne les produits bio

Bilan externe Opportunités - marché des cosmétiques : 4ème secteur del’économie française - présence sur les secteurs de la parfumerie et de la cosmétique - Sephora pénètre sur de nouveaux marchés - possibilités de nombreux partenariats avec des entreprises qui partagent les mêmes concepts ou la même vision (avec JCPeney par exemple) - baisse du principal concurrent, Marionnaud, qui connaît une phase de restructuration Menaces

Marché

- absence sur certainssecteurs du marché des soins et beauté - acquisition du principal concurrent Marionnaud par le géant chinois Hudchison - position de challenger car marché dominé par Marionnaud en France

Concurrence

- très forte concurrence des marques comme Marionnaud, Yves Rocher ou The Body Shop -­‐
 succès
 des
 marques
 naturelles
 telles
  Lush
 ou
 Cattier
  - économie verte : deplus en plus de gens optent pour des produits bio - en attente de gammes plus larges pour les produits bio -­‐
 mal
 renseignés
 sur
 les
 offres
 bio
 de
  la
 marque
  -­‐
 clientèle
 essentiellement
 féminine
 

Législation ou environnement

Consommateurs

- offre de programmes de fidélisation sur mesure

Diagnostic Forte de sa notoriété...