Street art

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1084 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION
L'art urbain s'est considérablement bonifié au fil du temps. Du basique graffiti sur les sièges du métro perçu comme un acte de vandalisme, il est devenu riche, complet et esthétique grâce à l'invention de nouvelles techniques et à la juxtaposition de nouvelles méthodes.
Inspiré du skateboard, il est né dans les rues et le métro de New York autour des années 1970 où cetteappropriation de l'espace public représente en premier lieu un acte contestataire et revendicatif ainsi qu'un désir de notifié de son existence au monde.
Il aura fallu de nombreuses années aux graffitistes et tagueurs pour obtenir la reconnaissance qui leurs est porté actuellement ainsi que l'introduction de leurs œuvres dans le monde de l'art.
En effet, le street art est de part son histoire,une contre-culture fondamentalement dénonciatrices ou les artistes ont tenté de réunir l'art et l'activisme dans le but et l'espoir de dénoncer et de provoquer des réactions chez le passant.
Ces œuvres, un lot d'interventions urbaines, qui parsèment l'univers visuel des grandes villes ont donné naissance, au vu de leurs multiplications et de la popularité croissante de cette pratique, à unnouveau terme plus global : Le Street Art.
Caractérisant toutes manifestations humaines sur ou qui utilise le mobilier urbain, dans la rue comme dans des lieux publics, il répertorie une multitudes de formes d'expressions et de techniques comme le graffiti, le pochoir, la sculpture, la céramique, l'installation de lumières, les stickers, la peinture, la pastel...
La naissance de ce termeprovient notamment de la volonté des « street-artistes » de différencier leurs actions à but artistiques, de celles des gangs ou crews qui utilise les structures urbaines comme support de guerres territoriales souvent accompagnées de vandalisme et d'illégalité.
Ces artistes de la rue voient au contraire pour la plupart la ville comme une grande toile vierge au milieu d'un des environnement les plusinspirants, et ne cesse de repousser les limites dictées par l'architecture urbaine.
Ce phénomène porté par une volonté d'être subversif et le désir de provoquer un réaction chez le
spectateur est rapidement devenu très populaires. Les collectifs et les « street artistes » se sont multipliés à une vitesse fulgurante dès les années 80 et il s'est très rapidement étendu dans le monde. Tel unvirus agissant dans l'ombre, Paris, Chicago, Rome, Madrid, Berlin, Barcelone, Sao Paulo, Londres, New York, Bristol ont été contaminés par le Street Art et l'imagination sans fin de ces artistes qui peignent les murs de la cité comme une toile et décorent le moindre recoin exploitable de la rue.
Universel, le street art ? Oui, car si le passant à le choix de regarder et de s'arrêter ou nonsur une œuvre, le Street Art est une forme artistique ouverte et disponible à tous puisque qu'observable partout à travers le monde. Il n'a pas de frontières, de visage, ainsi que de délimitations et de règles établies, ce qui constitue son originalité et sa popularité de plus en plus étendue.
Avec pour volonté de s'approprier et d'utiliser le théâtre de la vie : la rue, le Street-Art est un artà part, un art jeune et moderne qui scandalise ou déroute le passant mais qui ne le laisse rarement indifférent.
Mais cette popularité et l'explosion du nombres d'œuvres et d'artistes n'est pas sans conséquences. Maintenant sorti de la rue, le Street Art est tendance. Placé sous les projecteurs via le web ; les blogs, Youtube, Fickr et bien d'autres ont offert aux pochoirs, stickers etaffiches une nouvelle visibilité ainsi qu'une nouvelle dimension et même une élévation du mouvement au statut d'avant gardiste.
Les artistes agissant autrefois anonymement ont levés le masque afin de profiter de leurs heures de gloire. En effet, de plus en plus d'artistes rentrent dans le parcours des musées et des galeries d'art et exposent en dehors des murs de la ville, sans aérosols ni pots de...
tracking img