Stress au travail

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1001 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Plan :

Le bilan général des entreprises
Les enjeux du stress au travail
Bilan de notre entreprise
Solutions à apporter

LE STRESS AU TRAVAIL:
UN PROBLEME DE DEFINITION

Il existe deux définitions du stress au travail, la première décrit un état médical plus axé sur la physiologie, la seconde sur la psychologie.

Une définition « médicale »
« Le stress est laréaction de l’organisme face aux modifications, exigences, contraintes ou menaces de son environnement, en vue de s’y adapter »

Une définition « organisationnelle »
« Un état de stress survient lorsqu’il y a déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes que lui impose son environnement et la perception qu’elle a de ses propres ressources pour y faire face »
AgenceEuropéeene de Santé et de Sécurité au Travail

Le bilan général des entreprises :

A la question, a quoi selon vous votre état de stress est-il dû?
411 salariés se déclarent très ou assez stressés

- 60% se déclare stressé par leur vie professionnelle
- 38% à la vie professionnelle et personnelle
- 2 % à autre que la vie personnelle

A la question, comment vous sentez vous auquotidien?
- 13% se déclare très stressé
- 28% assez stressé
- 35% peu stressé
- 24% très peu ou pas du tous stressé

Les enjeux du stress au travail

← Enjeux humains
← Enjeux économiques
← Enjeux juridiques

Enjeux humains

❑ Une augmentation de l’absentéisme et du turn over
❑ Des difficultés pour remplacer le personnel ou recruter de nouveauxemployés
❑ Des accidents du travail
❑ Une démotivation
❑ Une baisse de créativité
❑ Une dégradation de la productivité
❑ Une augmentation des rebuts ou des malfaçons
❑ Une dégradation du climat social
❑ Une mauvaise ambiance de travail
❑ Des atteintes à l’image de l’entreprise…

Enjeux économiques

En raison de ces conséquences, le stress coûte cher àl’entreprise. Au niveau européen, le coût du stress d’origine professionnelle est estimé à environ 20 milliards d’euros par an (si l’on part de l’hypothèse qu’au moins 10 % des coûts des problèmes de santé liés au travail ont un rapport avec le stress au travail).Une étude réalisée en France estime que le coût direct et indirect du stress peut être évalué entre 830 et 1 656 millions d’euros par an,ce qui équivaut à 10 à 20 % du budget de la branche accidents du travail / maladies professionnelles de la Sécurité sociale. Il s’agit d’une estimation a minima ne prenant en compte qu’un seul facteur de stress (étude de l’INRS faite en 2000 d’après la même méthodologie que l’étude scandinave). Le Bureau international du travail (BIT) estime que le quart des arrêts de travail compris entre deux etquatre mois sont dus à des problèmes psychosociaux.

Enjeux juridiques

L’implication des entreprises. 45% des personnes interrogées pensent que leur entreprise agit peu pour prévenir les risques des maladies professionnelles et 44% pensent l'inverse. 57% des ouvriers pensent que leur entreprise agit sur ce sujet. 69% des sondés pensent que les entreprises agissent pour prévenir le stress deleurs collaborateurs. Rappelons que l’accord national interprofessionnel sur le stress a été étendu par un décret le 23 avril 2009 (Journal Officiel le 6 mai). Ce décret impose à toutes les entreprises de mettre en place des mesures concrètes pour prévenir les problèmes de stress au travail.

*Etude réalisée en mai 2009 auprès d'un échantillon de 1.000 personnes représentatif des Français âgés de18 ans et plus, interrogés en face à face à leur domicile, selon la méthode des quotas.

LES STRESSEURS PROFESSIONNELS

■ LA CHARGE
quantité de travail, objectifs, pression du temps, « zapping »…
■ L’ORGANISATION
faible autonomie, répétitivité des tâches, inadéquation de l’individu…
■ LES CHANGEMENTS
nouveautés, imprévisibilité, perte de contrôle, menaces …...
tracking img